Le tambour de la moskova

4,4
8
8 avis
Auteurs : 

Simon Spruyt (Scénario, Dessin)

Date de parution : 12 Mars 2021

Genre : Roman graphique
Voir plus
Ajouter à mes envies

BDfugue

Retrait en librairie

Vendez le votre

8 avis

4,4

4,4
4,4
basé sur 8 notes
coup de coeur
  • avatar

  • Olga de BDfugue Toulouse

    Vincent est tambour dans l'armée napoléonienne et participe à la catastrophique campagne de Russie.

    Ballotté d'atrocités en atrocités, il réussi malgré tout à tirer son épingle du jeu, grâce à sa beauté pense-t-il. Ou est-ce grâce à sa lâcheté et son égoïsme ?

    Ce très bel album interroge, aurions-nous agi différemment ? Qu'est-ce qui différencie un héros d'un adversaire féroce ?

    Une lecture nécessaire !

    Lire plus
coup de coeur
  • avatar

  • Vincent de BDfugue Annecy

    La couverture m'avait interpellé, mais pas suffisamment pour être conquis. J'ai alors débuté sa lecture... Oups, il m'a fallu recommencer... Je m'étais laissé fasciner par la beauté des premières pages, m'emportant au-delà des écrits... Car oui, c'est très beau, avec un graphisme unique, mais aussi particulièrement prenant et le final est à la hauteur de l'enthousiasme ressenti tout du long !
    Gros coup de cœur !

    Lire plus
  • avatar

  • T. Logghe de BDGest

    Le sujet sur la guerre franco-moscovite abordé dans Le Tambour de la Moskova ne rebutera pas les passionnés de roman graphique aux thèmes moins dramatiques car ce dernier est présenté de façon poétique et émouvante. Le lecteur tournera les pages au rythme pétaradant de l’instrument de percussion et conclura que cet agréable moment passé ne ressemble pas à une « Bérézina » !

    Lire plus
  • avatar

  • Laurence Le Saux de Bodoï

    Il parvient à insuffler une subtile ambiguïté à son héros, dont on ne sait jusqu’à la dernière page s’il faut l’aimer inconditionnellement ou bien s’en méfier. Maniant l’aquarelle et les crayons, il fabrique une ambiance guerrière expressionniste, quasi magique — tantôt inquiétante, tantôt simplement belle. L’étrangeté qu’il donne à son petit tambour se révèle magnétique.

    Lire plus
  • avatar

  • The_Pop de 1001bd.com

    Le tambour de la Moskova est un bel ouvrage pour ceux qui apprécieront le dessin de Simon Spruyt et cette période charnière de notre histoire.

    Lire plus
  • avatar

  • Laurent Lafourcade de Boulevard BD

    Après la fausse biographie du peintre Bouvaert dans Elégie pour un âne paru chez Casterman fin 2019, Simon Spruyt signe avec Le tambour de la Moskova un deuxième coup de maître, tant graphique que scénaristique.

    Lire plus
  • avatar

  • La Rédaction de BD CAF'MAG

    Quelque part en Russie, autour d’une partie d’échecs homme, Vincent Bosse, raconte à son adversaire de jeu, sa vie lorsqu’il était tambour de l’armée française pendant les guerres napoléoniennes. Devenu un vieux, il ne manque pas de rappeler qu’étant jeune il était beau, et que tout le monde disait de lui qu’il avait un visage d’ange. D’ailleurs, même l’empereur lui a souri. Tout le monde lui souriait d’ailleurs. La guerre, il l’a côtoyée de l’intérieur, il a vu de quoi l’humain est capable. Ainsi, il a traversé les batailles sanglantes, côté français et côté russe quand il fut intégré un temps à un groupes de cosaques. A chaque fois il sauva sa peau en laissant les autres à leur sort. Les militaires les plus hauts gradés le croyaient pur, il était en quelque sorte le seul phare de l’innocence dans un océan de perdition. Un roman graphique extraordinaire qui embarque complètement le lecteur dans cette fabuleuse aventure d’un autre temps.

    Lire plus
  • avatar

  • Yoann de L'ivresse des Bulles

    Vincent est un Tambour de l'armée de Napoléon, il a une gueule d'ange au point qu'il pense que même l'Empereur lui a souri. Et dans cette guerre contre la Russie, cette frimousse est un vrai gage d'espoir alors que tout s'effondre sous les flammes. Cette innocence apparente va lui permettre d'échapper à de nombreuse déconvenues mais jusqu'à quel point ? --- À l'aube du bicentenaire de la mort de l'empereur (5 mai 1821), Simon Spruyt nous offre une BD qui ne parle pas de Napoléon, mais d'un homme qui traverse cette guerre avec un sourire d'ange. Pour vivre, il va devoir faire des choix qui sont parfois tout simplement dictés par l'instinct. Choisir le bon endroit, le bon moment, la bonne personne, choisir de trahir ou d'être fidèle, choisir partir ou de rester, vivre ou mourir même si après il faut pouvoir se regarder en face, le restant de sa vie. --- J'ai cette BD depuis un moment dans ma pile, je ne sais pas vraiment pourquoi j'ai attendu, voire même repoussé cette lecture après l'avoir feuilletée. Et puis, je l'ai ouverte pour la lire et j'ai été surpris comme on peut l'être quand on ne s'y attend pas. Une merveilleuse surprise. La lecture est extrêmement fluide et le dessin, qui appuie le récit, a lui aussi un air de conte innocent pour enfant. Cet équilibre est tout bonnement très intelligent. Je terminerais par un proverbe fort à propos : L'habit ne fait pas le moine

    Lire plus

Détail

  • Album : LE TAMBOUR DE LA MOSKOVA
  • Date de parution : 12 Mars 2021
  • Référence : 9782803677740
  • Nombre de pages : 120
  • Poids : 834 g.
  • Dimensions : 29,7 x 22,8 cm
  • Langue : Français
  • Editeur : Le Lombard
  • Auteurs : 

    Simon Spruyt (Scénario, Dessin)

  • Élégie pour un âne

    Simon Spruyt

  • Papa zoglu

    Simon Spruyt

  • Junker

    Simon Spruyt / 

    Daniel Cunin

  • SGF

    Simon Spruyt / 

    Maarten De Saeger

    ...