La couleur des choses

Martin Panchaud (Scénario, Dessin, Couleurs)

3.67/5
BDFugue loves
Parution 9 sept. 2022
Pages 236
Format Couverture rigide
Genre Roman graphique
Éditeur CA ET LA
Résumé
Simon, un jeune anglais de 14 ans un peu rondouillard, est constamment l'objet de moqueries de la part des jeunes de son quartier, et il est recruté pour toutes sortes de corvées. Un jour où il fait les courses pour une diseuse de bonne aventure, celle-ci lui révèle quels vont être les gagnants de la prestigieuse course de chevaux du Royal Ascot. Simon mise alors secrètement toutes les économies de son père sur un seul cheval, et gagne plus de 16 millions de livres. Mais quand il revient chez lui, Simon trouve sa mère dans le coma et la police lui annonce que son père a disparu. Étant mineur, Simon ne peut pas encaisser son ticket de pari. Pour ce faire, et pour découvrir ce qui est arrivé à sa mère, il doit absolument retrouver son père. Au terme d'une aventure riche en péripéties et en surprises, Simon, l'éternel perdant, deviendra un gamin très débrouillard. La couleur des choses de l'auteur suisse Martin Panchaud bouscule les habitudes des lecteurs et lectrices de bandes dessinées ; le livre est intégralement dessiné en vue plongeante sans perspective et tous les personnages sont représentés sous forme de cercles de couleurs. La couleur des choses oscille entre comédie et polar avec une technique graphique surprenante, mêlant architecture, infographies et pictogrammes à foison, qui font de ce roman très graphique un livre étonnant et captivant.

Détails

Avis et notes

3,67 6 notes
5 étoiles 0%
4 étoiles 67%
3 étoiles 33%
2 étoiles 0%
1 étoile 0%
Thibault
Thibault Publié le
4/5
Je n'attendais absolument rien de cette lecture. Je me disais " encore un truc d'intellos incompréhensible" ou
"typiquement une BD qui sera récompensée à Angoulême"( Eh oui !). Les a priori ce n'est pas bien.
J'ai passé un moment de lecture formidable ! Le design ( qui rappelle énormément certains logiciels de jeu de rôle en ligne avec cette vue de dessus), peu intuitif au début, nous prend par la main et nous emmène de manière fluide et assez logique jusqu'à la finalité de ce récit !
Je me suis même surpris à rire tant certaines situations ou dialogue sont ingénieusement écrits !Le fil rouge de la baleine B-52, la vaginette de Bill le grutier, les santiags des motards, tant de moments qui apportent une touche de légèreté et d'insouciance, dans cette
histoire qui finalement est assez triste et dur. Road trip dans une Angleterre style " Crime, arnaque et botanique", cette lecture m'apprendra à penser du mal d'un livre sans l'avoir lu!!
Je n'attendais absolument rien de cette lecture. Je me disais " encore un truc d'intellos incompréhensible" ou
"typiquement une BD qui sera récompensée à Angoulême"( Eh oui !). Les a priori ce n'est pas bien.
J'ai passé un moment de…
doumé
doumé Publié le
4/5
Une histoire dynamique du début à la fin pleine de surprises parfois humoristiques parfois graves avec un peu de fantastique et toujours ce jeune héros avec qui nous partageons son insupportable périple à travers l'Angleterre. Félicitations à l'auteur et l'éditeur pour cette réussite collective, une découverte et une surprise complètement hors standard.
Une histoire dynamique du début à la fin pleine de surprises parfois humoristiques parfois graves avec un peu de fantastique et toujours ce jeune héros avec qui nous partageons son insupportable périple à travers l'Angleterre. Félicita…
J. Milette
J. Milette Publié le
4/5
Bien que le résultat soit en apparence austère, le livre se montre d’une lecture fort agréable. Les codes narratifs s’apprivoisent bien et la mécanique du récit demeure sans failles. Tous les segments, même les plus surprenants, finissent par trouver leur sens. Le scénariste a eu l’intelligence de construire son anecdote à partir d’un canevas archétypal (famille pauvre, harcèlement, intimidation, père absent, etc.) afin que le lecteur se retrouve en terrain connu, même si la forme du projet est déstabilisante. Un album susceptible de plaire aux amateurs de Chris Ware et de Marc-Antoine Mathieu.
Bien que le résultat soit en apparence austère, le livre se montre d’une lecture fort agréable. Les codes narratifs s’apprivoisent bien et la mécanique du récit demeure sans failles. Tous les segments, même les plus surprenants, finiss…

Dans le même genre

Léo en petits morceaux
Mayana Itoiz
8 avis
Monsieur Proust
Celeste Albaret / Georges Belmont ...
Colorado train + ex-libris offert
Alex W Inker
10 avis
BDFugue loves
ex-libris offert
Fils et pères
Anthony Bertrand
4 avis
Comme si c'était arrivé
Tamara Tantalo / Lorenzo Coltellacci
3 avis