Gentlemind tome 1

Juan Díaz Canalès (Scénario) | Antonio Lapone (Dessin, Couleurs) | Teresa Valero (Scénario)

4.67/5
BDFugue loves
Parution 21 août 2020
Pages 88
Format Couverture rigide
Genre Roman graphique
Éditeur DARGAUD
Résumé
New-York, 1940. Navit, une jeune artiste désargentée, hérite d'un journal de charme quelque peu désuet : 'Gentlemind'. Combative, intelligente et audacieuse, elle s'improvise patronne de presse et se lance le défi insensé d'en faire un magazine moderne. Hantée par le souvenir de son amant disparu sur le front en Europe, elle doit affronter la réalité d'une société américaine en plein âge d'or mais résolument machiste... Un récit profondément touchant, sur trois décennies, du rêve américain au féminin !

Détails

Avis et notes

4,67 9 notes
5 étoiles 67%
4 étoiles 33%
3 étoiles 0%
2 étoiles 0%
1 étoile 0%
vedge
vedge Publié le
4/5
L'histoire tendre et pleine de vie de personnages qui se cherchent un but et semblent le trouver dans la création motivante et dynamisante d'un magasine masculin d'un nouveau genre.
bd.otaku
bd.otaku Publié le
5/5
On n’y croyait plus et pourtant il est là ! « Gentlemind épisode 1 » avec Canales et Valero au scénario et Lapone aux pinceaux. Et le voyage dans le New York des années 1940 vaut le détour. On suit l’irrésistible ascension de la jeune et belle Navit qui va prendre en mains un journal de charme désuet et en faillite pour le hisser au sommet du paysage éditorial. Tout cela au détriment de son histoire d’amour avec le dessinateur de talent Arch Parker et avec l’aide de Trigo un ancien avocat d’affaires sans scrupules qui s’est amendé. Cette histoire passionnante se traduit en images virevoltantes, chatoyantes et éblouissantes d’un dynamisme et d’un charme fou. Ce beau récit d’émancipation a un côté « Mad men » et est à la fois une ode à la presse d’antan et à la femme. A lire d’urgence !
On n’y croyait plus et pourtant il est là ! « Gentlemind épisode 1 » avec Canales et Valero au scénario et Lapone aux pinceaux. Et le voyage dans le New York des années 1940 vaut le détour. On suit l’irrésistible ascension de la j…
J. Milette
J. Milette Publié le Achat vérifié
4/5
Le portrait d’une époque, d’une ville et, d'abord et avant tout, d’une femme libre.

Dans la même serie

Gentlemind - éd. spéciale tome 1
Juan Diaz Canales / Teresa Valero ...
Gentlemind - éd. spéciale tome 2
Juan Diaz Canales / Teresa Valero ...
Gentlemind tome 2
Juan Diaz Canales / Teresa Valero ...
5 avis
Gentlemind - fourreau tomes 1 et 2
Juan Diaz Canales / Teresa Valero ...
Gentlemind - intégrale
Juan Diaz Canales / Teresa Valero ...

Du même auteur

Contrapaso tome 1
Teresa Valero
13 avis
BDFugue loves