Nos meilleures vies

Kanna Kii (Scénario, Dessin)

3.25/5
Parution 17 mars 2021
Pages 224
Genre Seinen | Jeune homme
Éditeur CASTERMAN
Résumé
Ils sont six, à l'aube de la vingtaine, à Tokyo, aujourd'hui. Gentiment paumés comme on peut l'être une fois passé du côté des adultes, ils se croisent, se télescopent, s'aiment, ne se comprennent pas. Ils font un bout de chemin ensemble, en se débattant avec les questions de leur âge : ai-je le droit d'avoir des rêves, et surtout, méritent-ils que je me batte pour eux ? (Mais aussi : les rêves paient-ils le loyer ? ) Kanna Kii, qui a l'âge de ses personnages, saisit l'air de son temps avec une acuité et une sincérité désarmante, pour en faire la matière de récits qui subliment l'ordinaire.

Détails

Avis et notes

3,25 4 notes
5 étoiles 0%
4 étoiles 25%
3 étoiles 75%
2 étoiles 0%
1 étoile 0%
Gaston
Gaston Publié le
3/5
C'est le style réaliste qui me plait dans les mangas. C'est dynamique et les personnages sont expressifs sans tomber dans l'exagération.
Tampopo24
Tampopo24 Publié le
3/5
Alors que je partais en pensant être conquise par le titre, j'ai été surprise par ma petite déception. Le titre est tout à fait anecdotique et ne possède pas la maîtrise de ses oeuvres précédentes. Elle survole beaucoup trop ce qu'elle veut raconter, voire ne sait pas trop ce qu'elle veut raconter, et ça empêche le lecteur de rentrer dans cet album. C'est triste car il y avait tout de même de belles promesses sur ce tranche de vie mettant en scène le spleen de jeunes adultes. Si vous voulez découvrir l'autrice, tournez-vous plutôt vers ses premières oeuvres, vous serez bien plus touchés !
Alors que je partais en pensant être conquise par le titre, j'ai été surprise par ma petite déception. Le titre est tout à fait anecdotique et ne possède pas la maîtrise de ses oeuvres précédentes. Elle survole beaucoup trop ce qu'elle…
Poseidon2
Poseidon2 Publié le
3/5
Et après coup je me suis demandé si j'avais le droit de dire ça. En effet peut être que le but de l'auteur. Laisser une non-fin en tant que symbole de la vie qui continue.Voilà je suis vraiment ouvert à la discussion sur le sujet car, une fois la frustration passé, je me suis demandé ce que d'autre en penseraient.
Et après coup je me suis demandé si j'avais le droit de dire ça. En effet peut être que le but de l'auteur. Laisser une non-fin en tant que symbole de la vie qui continue.Voilà je suis vraiment ouvert à la discussion sur le sujet car, …