Lefranc tome 22 - les enfants du bunker

Alain Maury (Dessin, Couleurs) | Michel Jacquemart (Scénario)

2/5
Parution 23 avr. 2011
Pages 48
Format Couverture rigide
Genre Aventure BD
Éditeur CASTERMAN
Résumé
Parti sur la côte normande dans un camp de scouts pour les vacances d'été, le jeune Jeanjean découvre un étrange manoir qui résonne encore de la légende du trésor caché des Templiers, ainsi qu'un bunker désaffecté où flotte, là aussi, une atmosphère surnaturelle. Les scouts y aperçoivent, de loin, un groupe d'enfants qui semble leur faire des signes. Jeanjean, encore déstabilisé par la mort récente de ses parents, ressent cette étrangeté davantage que ses compagnons, et traverse d'intenses moments de tristesse. Le lieutenant Lefranc, pendant ce temps, est en Algérie, pour y mener des missions de contact avec la population. Son avion se crashe lors d'une de ses missions, Lefranc n'en réchappe que de justesse. Plongé dans le coma, il rêve de son père mort, lequel l'enjoint de rentrer d'urgence en France : son jeune ami court un grave danger...

Détails

Avis et notes

2,00 4 notes
5 étoiles 0%
4 étoiles 0%
3 étoiles 25%
2 étoiles 50%
1 étoile 25%
vedge
vedge Publié le
2/5
La série a donc été reprise en main par Alain Maury et Michel Jacquemart, semble t-il, en gardant l'esprit dans le dessin de Jacques Martin (ou de Chaillet), moins dans le scénario par contre, ce qui est décevant pour Jacquemart que l'on avait vu en meilleure forme sur Le maître de l'atome.Une mention spéciale pour la couverture que je trouve réussie.Le personnage de Jeanjean prend plus d'importance dans ce tome, et peut-être à l'avenir dans la série, puisqu'il apparaît en haut à gauche sur la couverture là ou il n'y avait jusqu'alors que la tête de Lefranc.L'histoire démarre comme un récit de scout à la manière patrouille des castors (les anciens doivent connaître) mais le scénario devient assez déstabilisant par la suite.Ce n'est ni un récit d'aventure, ni un récit policier au sens propre, mais une analyse purement psychologique de faible niveau des personnages et de leurs réactions vis-à-vis des souffrances et des évènements de leur enfance.Ou quand Freud rencontre Lefranc au comptoir, qu'est-ce qu'il se passe ?Ben pas grand-chose donc, un scénario emberlificoté, que l'on peine à lire jusqu'à la fin, et les morts et résurrections de Lefranc, grand absent de l'album ne font rien pour arranger cela.Le dessin est correct comme je l'ai dit et les informations données intéressantes, par contre je regrette le vent d'aventure qui soufflait sur la série.Alors, tome parenthèse ou tendance de fond ? A suivre dans le prochain tome, meilleur j'espère.
La série a donc été reprise en main par Alain Maury et Michel Jacquemart, semble t-il, en gardant l'esprit dans le dessin de Jacques Martin (ou de Chaillet), moins dans le scénario par contre, ce qui est décevant pour Jacquemart que l'…

Dans la même serie

Lefranc tome 21
Jacques Martin / André Taymans ...
2 avis
Lefranc tome 23
Jacques Martin / Regric ...
4 avis
Lefranc tome 20
Jacques Martin / Regric ...
4 avis
Lefranc tome 24 - l'enfant Staline
Jacques Martin / Regric ...
5 avis
Lefranc tome 19
Jacques Martin / André Taymans ...
3 avis
Lefranc tome 25
Martin / Seter ...
3 avis
Lefranc tome 18 - la momie bleue
Jacques Martin / Francis Carin ...
2 avis