Hans Fallada, vie et mort du buveur

Jakob Hinrichs (Scénario, Dessin, Couleurs)

4/5
Parution 5 nov. 2015
Pages 160
Genre Roman graphique
Éditeur DENOEL
Résumé
Le Buveur est l'un des romans les plus personnels de l'auteur du célèbre Seul dans Berlin , Hans Fallada. Il a été écrit secrètement en 1944, alors que Fallada se trouvait en prison, présumé coupable du meurtre de sa femme. Ses propres expériences avec l'alcool et l'histoire de ses échecs répétés constituent la matière première du livre. Rien d'illégitime, dès lors, à combiner le récit de la déchéance de son héros, Erwin Sommer, un homme banal qui se met à boire à l'occasion d'une crise existentielle et entreprend de sacrifier sa femme et sa vie à son addiction, et la véritable biographie de Fallada. L'artiste allemand Jakob Hinrichs, à qui l'on doit déjà l'adaptation graphique du Traum Novel de Schnitzler, qui servit de base à Kubrick pour son Eyes Wide Shut , a méticuleusement étudié la vie et l'oeuvre de l'écrivain. Il mêle de façon convaincante la mise en lumière crue des pathologies du commis-voyageur alcoolique Sommer avec l'histoire bouleversante d'un écrivain de premier plan qui n'abandonna sa dépendance à l'alcool et à la morphine qu'à sa mort, en 1947. Le trait extrêmement libre et expressionniste de Jakob Hinrichs, traversé de multiples influences - de George Grosz et Otto Dix à Joost Swarte, Ever Meulen ou Henning Wagenbreth - excelle à représenter cette descente dans un enfer personnel au sein d'une Allemagne tenaillée par les tourments d'un mal infiniment plus grand.
Promotion
Journal de Mikki

Le journal de Mikki d'Ugo Bienvenu est offert pour l'achat de 2 BD Denoël Graphic.

Code promo : MIKKI

Détails

Avis et notes

4,00 1 note
5 étoiles 0%
4 étoiles 100%
3 étoiles 0%
2 étoiles 0%
1 étoile 0%
Benjamin Roure
Benjamin Roure Publié le
4/5
L’ensemble forme un puzzle littéraire étonnant, car on ne sait plus – sur la fin, quand Hinrichs nous fait pénétrer loin dans le cerveau perturbé de Fallada – où est la limite entre la fiction et la réalité. C’est la grande force de cet ouvrage, et parfois peut-être son défaut, car à trop brouiller les pistes il en devient un brin hermétique.
L’ensemble forme un puzzle littéraire étonnant, car on ne sait plus – sur la fin, quand Hinrichs nous fait pénétrer loin dans le cerveau perturbé de Fallada – où est la limite entre la fiction et la réalité. C’est la grande force de ce…

Du même auteur

Nouvelle des rêves
Jakob Hinrichs
NOBROW tome 3
Collectif

Dans le même genre

Maudit Allende !
Bras / Gonzales
1 avis
Un père vertueux
Ludovic Debeurme
3 avis
L'île Louvre
Florent Chavouet
4 avis
Merlusse
Eric Stoffel / Serge Scotto ...
4 avis
BDFugue loves
Bons baisers d'Iran
Lenaic Vilain
5 avis
Love tome 4
Bremaud / Bertolucci
1 avis