L'homme qui ne disait jamais non

Tronchet (Scénario) | Olivier Balez (Dessin, Couleurs)

3.8/5
Parution 11 févr. 2016
Pages 152
Genre Polar BD
Éditeur FUTUROPOLIS
Résumé
Violette est hôtesse de l'air. Elle prépare le concours pour devenir profiler, physionomiste, si l'on veut. Depuis les attentats du 11 septembre, les aéroports recrutent ces profilers pour repérer les comportements dits « à risque ». Violette s'est tout de suite lancée dans l'aventure. Dans l'avion qui descend vers Lyon, justement, elle remarque un homme qui semble perdu. L'homme ne se souvient de rien, ni ce qu'il fiche dans un avion, ni de quel jour on est, ni où il va, encore moins de son nom. Largement suffisant pour piquer la curiosité de Violette. Pensez : son premier amnésique ! Profitant des heures libres de son escale, Violette décide de venir en aide à celui qui, selon son passeport, s'appelle Étienne Rambert et vit à Lyon. Dès lors, traînant Étienne comme un boulet, Violette va mener l'enquête tambour battant et percer, peu à peu, le secret de la véritable personnalité d'Étienne. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle ne sera pas au bout de ses surprises. La moindre n'étant pas celle qui conduira Étienne, toujours flanqué de Violette, à Quito, en Amérique du Sud. précisément là d'où il venait deux jours plus tôt !
Promotion
50 ans de Futuropolis - Livre anniversaire

2024 sonne les 50 ans de Futuropolis.
Pour l'occasion, un livre anniversaire de 112 pages est offert pour l'achat de 2 BD du catalogue Futuro.
Code promo  : 50ANS

Détails

Avis et notes

3,80 10 notes
5 étoiles 20%
4 étoiles 40%
3 étoiles 40%
2 étoiles 0%
1 étoile 0%
Laurence Le Saux
Laurence Le Saux Publié le
4/5
L’Homme qui ne disait jamais non est un polar autant qu’une comédie sociale, légèrement sentimentale. Sur un ton badin, Didier Tronchet (Jean-Claude Tergal, Le Fils du yéti, Vertiges de Quito…) trousse une histoire à tiroirs, compliquée mais assez haletante. Olivier Balez (J’aurai ta peau Dominique A, Topless…) réussit un graphisme clair et dynamique, aux aplats colorés fluides. In fine, leur aventure capillotractée amuse, et convainc presque.
L’Homme qui ne disait jamais non est un polar autant qu’une comédie sociale, légèrement sentimentale. Sur un ton badin, Didier Tronchet (Jean-Claude Tergal, Le Fils du yéti, Vertiges de Quito…) trousse une histoire à tiroirs, compliqué…
Le Korrigan
Le Korrigan Publié le
4/5
Délicieuse comédie policière, à la fois drôle, légère et pétillante, cet album signé Tronchet et mis en image par le talentueux Olivier Balez, est particulièrement enthousiasmant. Porté par deux personnages antinomiques, l’un drôle et énergique, l’autre passif et un brin pessimiste, le scénario, fertile en rebondissements, s’avère particulièrement inventif et rafraîchissant… Laissez-vous entraîner par à la recherche de la mémoire de L’homme qui ne disait jamais non, vous ne le regretterez pas!
Délicieuse comédie policière, à la fois drôle, légère et pétillante, cet album signé Tronchet et mis en image par le talentueux Olivier Balez, est particulièrement enthousiasmant. Porté par deux personnages antinomiques, l’un drôle et …
Eric
Eric Publié le
3/5
L’amnésie est douloureuse à vivre mais parfois elle permet de formater le passé. «L’homme qui ne disait jamais non» en a fait les frais. Une comédie policière prenante et source de réflexion

Du même auteur