Brancusi contre États-Unis

Arnaud Nebbache (Scénario, Dessin, Couleurs)

4.14/5
Parution 6 janv. 2023
Pages 128
Format Couverture rigide
Genre Roman graphique
Éditeur DARGAUD
Résumé
1927, un procès ubuesque se tient à New York. Avocats, témoins, experts et artistes débattent pour savoir si le travail de Constantin Brancusi doit être considéré comme de l'art.?En écho, à Paris, le sculpteur et ses contemporains doutent. Le travail de Brancusi est-il à la hauteur face au génie de l'artisanat et de l'industrie ? Le nouveau continent a-t-il les épaules pour jouer le rôle central dans l'art moderne que l'histoire lui impose désormais ?

Détails

Avis et notes

4,14 7 notes
5 étoiles 29%
4 étoiles 57%
3 étoiles 14%
2 étoiles 0%
1 étoile 0%
Rémi I. de Bodoi
Rémi I. de Bodoi Publié le
5/5
L’auteur parvient à dynamiser et rendre sa bande dessinée captivante de bout en bout, sans nous laisser jamais tomber dans l’ennui juridique ou technique. Ce qui est par ailleurs assez étonnant de maîtrise, d’autant plus qu’il s’agit là de sa toute première bande dessinée !","
L’auteur parvient à dynamiser et rendre sa bande dessinée captivante de bout en bout, sans nous laisser jamais tomber dans l’ennui juridique ou technique. Ce qui est par ailleurs assez étonnant de maîtrise, d’autant plus qu’il s’agit l…
ginevra
ginevra Publié le
4/5
Ce premier album d'Arnaud NEBBACHE est doublement passionnant : pour le traitement graphique original et intéressant d'abord et pour cet étrange procès dont la liberté de l'art est finalement sortie victorieuse. Passionnant de bout en bout.
Ce premier album d'Arnaud NEBBACHE est doublement passionnant : pour le traitement graphique original et intéressant d'abord et pour cet étrange procès dont la liberté de l'art est finalement sortie victorieuse. Passionnant de bout en…
La Rédaction
La Rédaction Publié le
5/5
En 1927 s’ouvre un New-York un improbable procès à l’encontre d’une oeuvre de l’artiste Constantin Brancusi qui se voit taxée par les douanes américaines de 40 % de sa valeur car selon eux il s’agit d’un objet industriel. Cet album relate le procès dont l’objet est de démontrer s’il s’agit ou non de la fonte originale de la sculpture Oiseau. A la barre, des artistes, des galeristes, des historiens de l’art. Les débats s’enlisent autour de sujets qui n’en sont pas comme cette œuvre représente-t-elle un oiseau qui n’a pas de plumes ou de bec ? Finalement, le jugement reconnaîtra qu’il s’agit d’une œuvre d’art « non figurative » issue d’un nouveau mouvement artistique avec lequel il faut désormais compter. Indépendamment de l’intérêt juridique, ce récit est une vraie réflexion sur la création.
En 1927 s’ouvre un New-York un improbable procès à l’encontre d’une oeuvre de l’artiste Constantin Brancusi qui se voit taxée par les douanes américaines de 40 % de sa valeur car selon eux il s’agit d’un objet industriel. Cet album rel…

Dans le même genre

Liberty
Raives / Warnauts
2 avis
Pierre Loti, une vie de voyageur
Didier Quella-Guyot / Alain Quella-Villeger ...
Mademoiselle Else
Manuele Fior
1 avis
Les pistes invisibles
Xavier Mussat
3 avis
BDFugue loves
Monsieur Apothéoz
Julien Frey / Dawid
10 avis
BDFugue loves