Seule

Denis Lapière (Scénario) | Efa (Dessin, Couleurs)

4/5
Parution 4 janv. 2018
Pages 72
Format Couverture rigide
Genre Roman graphique
Éditeur FUTUROPOLIS
Résumé
Lola n'a pas encore sept ans. Elle est séparée de ses parents depuis trois ans, une éternité. Elle ne sait plus pourquoi. Elle vit dans le petit village d'Isona, au coeur de la Catalogne, avec ses grands-parents. Son grand-père lui a parlé de la guerre, qui sévit dans presque tout le pays et qui n'est pas encore arrivée jusqu'à eux. Mais qu'est-ce que c'est que la guerre pour une enfant de cet âge ? Tous les soirs, allongée sur sa paillasse, elle cherche à ne pas oublier les visages de sa mère, de son père et de sa petite soeur, née quelques semaines avant son départ et qui a eu la chance de rester avec eux. Et puis un jour, les avions franquistes bombardent le village et détruisent leur maison. Et Lola découvre la réalité de la guerre, cette chose qui l'a tenue séparée, pour la moitié de sa vie déjà, de ses parents. L'histoire de Seule est basée sur les souvenirs de Lola, 83 ans, la grand-mère de la femme de Ricard Efa, qui lui a raconté son incroyable périple à travers un pays en guerre.

Détails

Avis et notes

4,00 8 notes
5 étoiles 25%
4 étoiles 50%
3 étoiles 25%
2 étoiles 0%
1 étoile 0%
Le Korrigan
Le Korrigan Publié le
4/5
Avec Seule, récit poignant et intimiste, Denis Lapiere nous conte avec justesse et authenticité les souvenirs d’enfance d’une vieille femme qui n’est autre que la grand-mère de la compagne de Ricard Efa, le dessinateur de ce roman graphique… Son trait tout en rondeur et ses couleurs superbes font naître l’émotion avec une apparente facilité, mettant en image de façon élégante et subtile ce récit initiatique bouleversant se déroulant dans une Espagne déchirée par la guerre civile…
Avec Seule, récit poignant et intimiste, Denis Lapiere nous conte avec justesse et authenticité les souvenirs d’enfance d’une vieille femme qui n’est autre que la grand-mère de la compagne de Ricard Efa, le dessinateur de ce roman grap…
M. Ellis
M. Ellis Publié le
3/5
Une narration fluide et douce vient tempérer les images crues des combats, à l‘instar de ces dessins d’Efa, véritable tableaux qui, loin d’esthétiser l’horreur, permettent de faire naître une émotion toute pudique et de rester à hauteur d’enfant. Si la voix off se révèle parfois vaine, on regrette surtout la linéarité du récit qui est surtout l’occasion de creuser les pensées d’une enfant face à la guerre. Qui, d’ailleurs, ne sait pas trop ce qu’est la guerre. On tourne donc parfois en rond mais on se laisse facilement embarquer aux côtés de Lola, moins pour comprendre la guerre d’Espagne que saisir le cheminement d’une enfant en quête de ses origines.
Une narration fluide et douce vient tempérer les images crues des combats, à l‘instar de ces dessins d’Efa, véritable tableaux qui, loin d’esthétiser l’horreur, permettent de faire naître une émotion toute pudique et de rester à hauteu…
vedge
vedge Publié le
3/5
Une enfant d'à peine 6 ans est séparée depuis 3 ans de ses parents, par la guerre civile espagnole de 1936, et confiée à ses grands-parents.Et ce qui se construit à cet âge, la quiète certitude de l'amour parental et de la protection du foyer n'est pas.Que dire en plus, à cette âge de la notion même de guerre, cette guerre fratricide, qui voit s'entretuer des voisins, des amis, des cousins, des frères peut-être.Par les yeux de cet enfant, on prend encore mieux conscience de la barbarie et de l'inutilité de cette guerre civileLe dessin, souvent doux, quasi enfantin, avec le minimum de dialogues, cherche à partager au lecteur la vision de cet enfant et des petites gens au prise avec une guerre qui les écrase et les dépasse.Reste la fin, les retrouvailles espérées, rêvées, magnifiées, par la petite fille, et par nous, lecteur romantique, n'ayant pas vécu la dureté de cette période.Elles ne se passent pas comme espéré.Mais pouvaient-elles se passer autrement ?Au final, ce récit poignant nous parle de beaucoup de choses, de la famille de choix versus celle de sang, de la dureté de vie que nous n'avons pas connu, et que nous espérons ne pas connaître.Il nous présente aussi l'innocence et l'extrême conscience et compréhension d'une enfant, qui en quelques mots choisis, dit sans faux semblants, ce qui est pour nous, adultes privilégiés, si difficile à accepter.Un livre qui l'air de rien, provoque un choc salutaire.
Une enfant d'à peine 6 ans est séparée depuis 3 ans de ses parents, par la guerre civile espagnole de 1936, et confiée à ses grands-parents.Et ce qui se construit à cet âge, la quiète certitude de l'amour parental et de la protection d…

Du même auteur

Monet, nomade de la lumière
Rubio / Efa
3 avis
Django main de feu
Salva Rubio / Efa
6 avis
BDFugue loves
le soldat
Olivier Jouvray / Efa
9 avis
BDFugue loves