Olympe de Gouges

José-Louis Bocquet (Scénario) | Catel (Dessin)

3.5/5
BDFugue loves
Parution 10 mars 2012
Pages 487
Genre BD Historique
Éditeur CASTERMAN
Résumé
De Montauban en 1748 à l’échafaud parisien en 1793, quarante-cinq ans d’une vie féminine hors normes, et l’invention d’une idée neuve en Europe : la lutte pour les droits des femmes. Née dans une famille bourgeoise de province, sans doute fille adultérine d’un dramaturge à particule, Marie Gouze dit Olympe de Gouges a traversé la seconde moitié du XVIIIe siècle comme peu de femmes l’ont fait. Femme de lettres et polémiste engagée, elle se distingue par son indépendance d’esprit et l’originalité parfois radicale de ses vues, s’engageant pour l’abolition de l’esclavage et surtout pour les droits civils et politiques des femmes. Opposée aux Robespierristes et aux ultras de la Révolution, elle est guillotinée pendant la Terreur.

Détails

Avis et notes

3,50 4 notes
5 étoiles 0%
4 étoiles 50%
3 étoiles 50%
2 étoiles 0%
1 étoile 0%
Marion Poinso
Marion Poinso Publié le
3/5
Olympe avait tout, sur le papier, pour intéresser Catel et José-Louis Bocquet. Après Kiki de Montparnasse, les auteurs retrouvent une femme libre, moderne, au destin tragique. Ils signent ici une fresque ambitieuse, très bien documentée. Mais à trop vouloir en dire, ils prennent le risque de lasser le lecteur. Les planches sont denses ; un brin ampoulés, les nombreux dialogues étouffent le dessin en noir et blanc.
Olympe avait tout, sur le papier, pour intéresser Catel et José-Louis Bocquet. Après Kiki de Montparnasse, les auteurs retrouvent une femme libre, moderne, au destin tragique. Ils signent ici une fresque ambitieuse, très bien documenté…
Aouan
Aouan Publié le
4/5
Un pavé historique mais romanesque grâce à son héroïne, figure trop méconnue de la révolution féminine. Très distrayant et très instructif à la fois, avec des dessins précis et très clairs qui participent au bonheur de lecture. Il faut du temps mais ça vaut le coup, à ne pas manquer.
Un pavé historique mais romanesque grâce à son héroïne, figure trop méconnue de la révolution féminine. Très distrayant et très instructif à la fois, avec des dessins précis et très clairs qui participent au bonheur de lecture. Il faut…
Thierry
Thierry Publié le
4/5
Près de 500 pages ! Il fallait bien cela pour retracer la vie de cette pionnière du féminisme : une femme de convictions et libre de moeurs, au destin tragique... Superbe dossier à la fin du livre, pour mieux connaitre les grands hommes - et les grandes femmes ! - qui la côtoyèrent.
Près de 500 pages ! Il fallait bien cela pour retracer la vie de cette pionnière du féminisme : une femme de convictions et libre de moeurs, au destin tragique... Superbe dossier à la fin du livre, pour mieux connaitre les grands homme…