Murderabilia

4.3
4
4 avis
Auteurs : 

Álvaro Ortiz (Scénario, Dessin, Couleurs) / 

Alexandra Carrasco (Traduction) / 

Matthieu Rougé (Lettrage)

Date de parution : 12 Mai 2015

Genre : BD Polar
Voir plus
Ajouter à mes envies

BDfugue

Marketplace

Retrait en librairie

Vendez le votre

Liens associés

Tintinnabuler* - La gazette gratuite de BD fugue offerte gratuitement dans toutes les commandes !
Tous les vendredi, recevez la lettre heBDo : les dernières infos du 9ème art, les parutions qu'il ne fallait pas rater et celles qu'il ne faudra pas manquer !

4 avis

4.3

4.3
4.3
basé sur 4 notes
  • avatar

  • ginevra de BD Sanctuary

    Wikipedia explique que les « murderabilia » sont des objets liés à des meurtriers vendus par certains et collectionnés par d'autres.Ceci décrit parfaitement le contexte de cet album où les personnages vont se croiser entre lourds secrets, folie plus ou moins visible, envies de meurtres? Alvaro Ortiz nous entraine dans un thriller prenant qu'on ne lâche pas après l'avoir commencé tellement l'histoire est intrigante.Les graphismes doux et ronds soutenus par des colorisations claires avec beaucoup de rose forment un contraste détonant avec la noirceur du propos.Après Cendres, Alvaro Ortiz continue à nous surprendre avec le contraste entre graphismes (et colorisation) et scénario.En résumé, un auteur original dans son propos et son traitement graphique. A découvrir d'urgence.

    Lire plus
  • avatar

  • Benoît Cassel de planetebd.com

    Depuis qu’il a abandonné les études, Malmö vit chez ses parents. Il veut devenir écrivain, mais l’inspiration manque. Quand son oncle vient à mourir, il entrevoit une manière de se faire un paquet de fric, d’une manière singulière… et glauque.

    Lire plus
  • avatar

  • Sophie Gindensperger de Bodoï

    Avec son découpage très dense et ses vignettes arrondies, Murderabilia propose un récit fluide qui sert une intrigue bien menée, où le drame est conté avec humour par Álvaro Ortiz. Le trait simple et les couleurs douces des planches contrastent avec la noirceur du propos de l’auteur espagnol. Résultat, on glisse confortablement dans le quotidien un peu morne de cet écrivain «qui n’écrit pas grand chose» et on découvre avec une quasi-gourmandise la collectionnite aiguë de la sauvagerie humaine.

    Lire plus
  • avatar

  • OliV

    Alvaro Ortiz tisse une histoire hors du commun, faite de rebondissement, de noirceur et d'humour. Plusieurs registres narratifs sont utilisés, le polar, le thriller, ou bien encore la simple chronique post-adolescente. Sous forme de chapitres donnant ainsi le souffle au lecteur, le dénouement final n'est pas attendu avant la dernière page. C'est prenant, glaçant et séduisant. L'auteur très bavard dans son récit, partage beaucoup de ses informations sur le sujet qui est peut-être à déconseiller aux âmes sensibles. Alvaro Ortiz nuance toutefois avec la douceur de son graphisme, couleur pastel. Il donne aussi beaucoup de détails dans ses planches qui fourmillent de cases. Bref, Murderabilia est une BD à collectionner de toute urgence !

    Lire plus

Détail

  • Album : MURDERABILIA
  • Date de parution : 12 Mai 2015
  • Référence : 9782878271874
  • Nombre de pages : 120
  • Poids : 500 g.
  • Dimensions : 24,0 x 17,0 cm
  • Langue : Français
  • Editeur : Rackham
  • Auteurs : 

    Álvaro Ortiz (Scénario, Dessin, Couleurs)

    / Alexandra Carrasco (Traduction)

    / Matthieu Rougé (Lettrage)

  • Genres, thèmes et selections :
  • BD Polar
  • Cendres

    Álvaro Ortiz

  • Rituels

    Álvaro Ortiz

  • Deux Hollandais à Naples

    Álvaro Ortiz / 

    Alexandra Carrasco

    ...
  • Cendres

    Álvaro Ortiz

  • Cendres - édition 2018

    Álvaro Ortiz