Michel, la fin, les moyens, tout ça...

Pierre Maurel (Scénario, Dessin)

4/5
Parution 4 févr. 2022
Pages 80
Genre BD Indépendante
Éditeur L'EMPLOYE DU MOI
Résumé
Ça y est?! Michel et Béa ont quitté le tumulte de la ville et habitent désormais à la campagne dans une petite maison reculée. Si Béa a dû trouver du boulot au supermarché bio, Michel continue quant à lui ses reportages radiophoniques. Ainsi, il retourne de temps en temps à la civilisation pour retrouver ses vieux amis, si ce n'est pas eux qui viennent à lui pour profiter du cadre champêtre. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes, jusqu'à l'arrivée des «?convois exceptionnels?». En attendant la construction d'un pont sur la départementale voisine, de gigantesques yachts sont transportés sur des camions qui empruntent les petites routes des alentours. Accidents, embouteillages à n'en plus finir, déviations saugrenues et imposantes dégradations de la chaussée : ça gronde au village, mais le maire fait la sourde oreille. C'en est trop pour Michel qui s'improvise journaliste d'investigation pour élucider les causes de cette absurde situation. L'industrie navale n'avait qu'à bien se tenir. La fin, les moyens, tout ça... est le quatrième épisode de la série incarnée par Michel, le personnage fétiche de Pierre Maurel qui lui offre ici une aventure «?grand format?». Le changement de décor lui a fait le plus grand bien : la bravoure semble être au rendez-vous. Même s'il ne suffit d'un rien pour voir ressurgir le râleur invétéré, Michel est toujours sauvé par son incroyable bonhomie. Et, c'est pour ça qu'on l'aime.

Détails

Avis et notes

4,00 2 notes
5 étoiles 0%
4 étoiles 100%
3 étoiles 0%
2 étoiles 0%
1 étoile 0%
Damien Canteau
Damien Canteau Publié le
4/5
La fin les moyens tout ça c’est aussi un hymne de nos campagnes, une ode à la ruralité et à la douceur de la vie. L’écologie se heurte à la folie des grandeurs et le luxe se permet de choses que nous – simples mortels – ne pourrions pas imaginer demander. Les riches (yachts, villa à la piscine) entourent Michel et il n’a qu’un seul moyen de les dénoncer : la radio. Mais rien ne sera simple pour notre anti-héros. Et si le panache était vain face au pouvoir de l’argent ?
La fin les moyens tout ça c’est aussi un hymne de nos campagnes, une ode à la ruralité et à la douceur de la vie. L’écologie se heurte à la folie des grandeurs et le luxe se permet de choses que nous – simples mortels – ne pourrions pa…
Benoît Cassel
Benoît Cassel Publié le
4/5
Voilà un quatrième tome des aventures de Michel réjouissant, qui fera du bien à tous les amateurs d'essai graphique engagé, mais n'oubliant pas l'humour.