Lettres perdues

Jim Bishop (Scénario, Dessin, Couleurs)

4.38/5
BDFugue loves
Parution 15 sept. 2021
Pages 200
Format Couverture rigide
Genre Aventure BD
Éditeur GLENAT
Résumé
Les aventures corrosives d'Iode à la recherche de sa mère.Comme tous les matins, Iode attend impatiemment cette lettre que le facteur tarde à lui apporter. Surement une blague de ce farceur de poisson-clown qui s'amuse à livrer son courrier aux voisins... Ou peut-être a-t-il simplement été égaré ? Il n'y a qu'un seul moyen d'en avoir le coeur net : se rendre en ville. Embarqué dans sa petite auto vert pomme, Iode fait la rencontre de Frangine, une autostoppeuse au caractère bien trempé qui effectue une livraison pour le compte du mystérieux groupe mafieux « la pieuvre ». Seulement, lorsque cette dernière décide de lui fausser compagnie, le jeune garçon s'inquiète et décide naïvement de partir à sa recherche. Sans le savoir, Iode vient de mettre les pieds dans une affaire qui le placera au coeur d'un terrible drame.<br>Sur l'île du soleil où poissons et humains cohabitent, mafieux sans vergognes et policiers incompétents sont monnaie courante. Une cavalcade absurde naviguant entre humour, douceur et drame mélancolique. Un premier roman graphique réalisé par un prodige du dessin nourri au travail de Hayao Miyazaki. Un récit où la rondeur du dessin et la beauté irradiante des couleurs forment paradoxalement une oeuvre tragique qui perturbera les âmes les plus sensibles.

Détails

Avis et notes

4,38 16 notes
5 étoiles 50%
4 étoiles 38%
3 étoiles 13%
2 étoiles 0%
1 étoile 0%
Zaykiel
Zaykiel Publié le Achat vérifié
5/5
L'étrangeté est de prime abord le mot qui rimera le plus dans la tête de ceux qui entreprendrons de lire cet ouvrage.

Mais après quelques pages, ce sentiment disparaîtra pour laisser place à l'émerveillement, quelques sourires seront aussi de mise, d'autant que quelques larmes.

Un livre touchant qui ne demande qu'à être ressenti.
L'étrangeté est de prime abord le mot qui rimera le plus dans la tête de ceux qui entreprendrons de lire cet ouvrage.

Mais après quelques pages, ce sentiment disparaîtra pour laisser place à l'émerveillement, quelques sourires seron…
Cacal69
Cacal69 Publié le
4/5
Notre policier avec pour tête, un bocal où se trouve un poisson rouge en est un exemple parmi tant d'autres. Une délicieuse lecture. Jim Bishop, un jeune artiste à découvrir et à suivre.
Grison
Grison Publié le
5/5 BDFugue loves
Si Lettres perdues était un bonbon, ce serait une drôle de perle aux couleurs acidulées, enrobée de sucre pétillant qui claque sous le palais, avec un cœur coulant tout doux, arôme miel-mélancolie.
La brève mais intense aventure d'Iode, Frangine & Cey-Cey m'aura arraché beaucoup d'éclats de rires, et puis quelques larmes émues...
L'univers en mode station-balnéaire du trufu super-pop m'a fait voyager, ça sentait bon les embruns de l'océan, les pots d'échappement et le poisson frais ! On rajoute à ce background original et éclatant un chara-design redoutable : impossible de ne pas s'attacher aux deux jeunes héros.
La lecture se fait en deux temps, car en grattant cette surface de légèreté manifeste et ludique, on peut découvrir un fond bien plus sérieux, des sujets tels que le traumatisme, le déni, l'anxiété, le deuil. Cette dichotomie peut surprendre, personnellement elle a été un point d'orgue sublime qui m'a touchée en plein cœur.
Un vrai choc esthétique et émotionnel pour ce premier roman graphique du talentueux Jim Bishop que je relis quand j'ai pas le moral.

Je recommande cet album aux grands enfants un peu rêveurs, à celles et ceux qui aiment rire et pleurer à la fois.
Si Lettres perdues était un bonbon, ce serait une drôle de perle aux couleurs acidulées, enrobée de sucre pétillant qui claque sous le palais, avec un cœur coulant tout doux, arôme miel-mélancolie.
La brève mais intense aventure d'Iod…

Du même auteur

Mon ami Pierrot
Jim Bishop
10 avis
BDFugue loves
Métal Hurlant tome 5
Collectif
4 avis
Métal Hurlant tome 7
Collectif
3 avis
Jill & Sherlock
Bishop J. / Yo-One
1 avis