Le client

Zidrou (Scénario) | Man (Dessin, Couleurs)

3.67/5
Parution 28 févr. 2013
Pages 56
Genre Polar BD
Éditeur DARGAUD
Résumé
À la croisée du polar noir et de l'histoire d'amour, Le Client de Zidrou et Man narre avec sensibilité une histoire dure se déroulant dans le milieu de la prostitution. Le Client, Augustin Mirales, infiltre le milieu de la prostitution pour retrouver la femme dont il est tombé amoureux, une fille de charme équatorienne, nommée Maria-Auxiliadora Alaya. Après une tentative de fuite du « Paraíso » où elle travaillait, celle-ci a été transférée dans un autre night-club. Augustin, client tenace et très épris, va jusqu'à kidnapper la fille du propriétaire du club de prostituées pour obliger ce dernier à retrouver celle qu'il appelle « son ange déchu ». Augustin aura-t-il assez de sang-froid pour affronter le milieu hostile et crépusculaire de la prostitution ? Retrouvera-t-il sa bien-aimée ? Après Lydie, La Peau de l'ours et Folies Bergère, le nouveau one-shot de Zidrou, Le Client, dévoile avec sensibilité le milieu de la prostitution, sa violence, ses codes, et l'aliénation psychique et physique des femmes qui subissent ce commerce de la chair. Toutefois, de ce sombre enfer de la prostitution surgit une lueur d'espoir : l'amour inconditionnel que se vouent Augustin et Maria-Auxiliadora. Merveille en matière de graphisme, ce one-shot met particulièrement bien en scène ce choc de l'ombre et de la lumière en alternant des planches d'un bleu profond, à l'ambiance nocturne, et d'autres plus solaires... Racontée sur le mode épistolaire, l'histoire est empreinte d'une poésie déchirante. Le narrateur – un homme doux, féru d'art et amoureux de la beauté plastique du corps féminin –, bouleversé par ce que son enquête lui fait découvrir, raconte à sa soeur le milieu de la prostitution. Sa plume, émouvante, donne sans conteste à cet album toute sa dimension humaine.

Détails

Avis et notes

3,67 6 notes
5 étoiles 0%
4 étoiles 67%
3 étoiles 33%
2 étoiles 0%
1 étoile 0%
PtitLouis
PtitLouis Publié le Achat vérifié
3/5
Sympa... Mais pas beaucoup plus
Benjamin Roure
Benjamin Roure Publié le
4/5
En adoptant les codes du roman noir et une construction narrative en flash-back et voix off, le scénariste marche tel un funambule entre le glauque et le romantique avec talent.
vedge
vedge Publié le
3/5
Ce client est à la fois pathétique et attachant.Qu'un homme pas tout jeune, pas sex symbol, plus Woody Allen que « what else ? » s'attache à une prostituée, les livres et les films nous y avait habitués.Mais cet homme nous touche dans sa sincère abnégation, dans cet amour si pur qu'il recherche la liberté de l'autre sans lui proposer d'autres chaînes, qu'il transcende un être fade et peureux en un homme courageux, au-delà de lui-même.Allié à ce scénario noir, mais finalement un rien optimiste, un dessin sans concession ni insouciance, mais brut, aux cadrages cinématographiques, un rien froid et distant mais terriblement adéquat, nous plonge dans une BD-film façon frères Cohen moins déjantée.On se prend finalement à rêver que l'amour peut tout, bien que l'ouvrage refermé, on soit conscient d'avoir lu une légende urbaine.Une BD traitée en noir sur un scénario d'aube plutôt que de crépuscule.
Ce client est à la fois pathétique et attachant.Qu'un homme pas tout jeune, pas sex symbol, plus Woody Allen que « what else ? » s'attache à une prostituée, les livres et les films nous y avait habitués.Mais cet homme nous touche dans …