Il faut flinguer Ramirez tome 1

4,6
36
29 avis
Auteurs : 

Nicolas Petrimaux (Scénario, Dessin, Couleurs)

Date de parution : 30 Mai 2018

Genre : BD Polar
Voir plus
Ajouter à mes envies

BDfugue

Retrait en librairie

Vendez le votre

29 avis

4,6

4,6
4,6
basé sur 36 notes
  • avatar

  • A. Perroud de BDGest

    Lecture pop-corn assumée et revendiquée, Il faut flinguer Ramirez rassemble tous les éléments pour passer un excellent moment bien calé dans son fauteuil favori avec une bière fraîche à portée de main.

    Lire plus
coup de coeur
  • avatar

  • Xavier de BDfugue Nice

    Le meilleur album de l'année !!!!
    Oui, je sais que l'on est en mai, mais je suis sûr que c'est la meilleure BD de l'année !

    Lire plus
coup de coeur
  • avatar

  • Geoffrey de BDfugue Grenoble

    Oubliez Marc Levy, oubliez Musso, LA lecture d'été est arrivée !
    Je dirais même plus : LA lecture d'été est arrivée !
    Ramirez, un assassin redoutable et redouté, échappe à la police et aux cartels depuis quelques temps. Longtemps recherché il serait en fait déguisé en expert d'aspirateurs...
    Démarre alors une explosive chasse à l'homme, dans une atmosphère digne d'un Tarantino.
    C'est un album PARFAIT ou je n'ai absolument rien à redire tellement le trait, les couleurs, le découpage sont maîtrisés, tellement le scénario est vif et drôle, tellement ma moustache a frisée.
    Un nouveau monstre de la BD est né en la personne de Nicolas Petrimaux.

    Lire plus
coup de coeur
  • avatar

  • Geoffrey de BDfugue Grenoble

    Impossible de savoir avant la dernière page de l'album si cet employé est le pire assassin du Mexique ou si il est simplement un réparateur d'aspirateur de génie. Nicolas Petrimaux signe un récit loufoque qui rend hommage aux films d'actions des années 80.
    Divertissant de bout en bout c'est pour moi la BD de l'année 2018 !

    Lire plus
coup de coeur
  • avatar

  • Patrick de BDfugue Besançon

    Vous avez adoré la série Breaking bad ? Pulp fiction est une référence pour vous ? Alors n’hésitez pas ! Cette BD de gangsters est un petit chef d’œuvre dont les persos font à la fois peur et sourire dans un mélange impitoyablement intelligent !

    Lire plus
coup de coeur
  • avatar

  • Kévin de BDfugue Besançon

    Bon cette semaine tu réfléchis pas, tu passes nous voir, t'achètes ton tome 1 de l'année, tu repars avec un bel ex-libris, tu rentres t'éclater avec et une fois fini, tu vas allumer un cierge pour Nicolas Petrimaux et toute sa famille ! Et en plus Madame sera contente parce que t'auras même envie de passer l'aspirateur !

    Lire plus
coup de coeur
  • avatar

  • Vincent de BDfugue Annecy

    Une BéDé sympatoche !
    Et même un peu plus !! En fait, c'est de la bombe !!!
    Chaque détail de cet album est poussé dans ses retranchements, faisant de lui un ouvrage proche de la perfection, à lire et relire (je l'ai moi-même lu 2 fois) avec toujours de nouvelles découvertes et un plaisir renouvelé. Le dessin, le texte, les références, les dialogues, la mise en scène, l'ambiance... C'est de la bombe, j'vous l'dis !!!

    Lire plus
coup de coeur
  • avatar

  • Gaëlle de BDfugue Annecy

    Pétrimaux président ! En tout cas grand vainqueur de la BD la plus excitante du moment, une petite pépite à l'humour bienvenu dans ce monde de poussière avalée et de flingues qui crépitent.
    Un muet + un aspi, apparemment le combo de l'été.


    Lire plus
  • avatar

  • La Rédaction de BDCAF'MAG

    L’époustouflant Il faut flinguer Ramirez revendique clairement ses références : celles des thrillers d’action des années 80, des films de Tarantino ou de Friedkin et est à la fois rythmé, déjanté, drôle. A défaut d’avoir reçu le titre de « meilleur employé du mois », nous lui décernons celui de « meilleur personnage BD du mois.

    Lire plus
coup de coeur
  • avatar

  • Guillaume de BDfugue Toulouse

    Fan des années 80, de polars, de personnages trop badass : Ramirez est fait pour vous.

    Un univers pulp, dans lequel évolue Jacques Ramirez le plus grand assassin mexicain mais poursuivi par les cartels et la police celui-ci deviens réparateur d’aspirateur ! Digne de Tarentino.

    Pétrimaux maitrise son sujet en terme graphique et naratif. A lire absolument.

    Lire plus
  • avatar

  • Thomas de BDfugue.com

    Les qualités graphiques de Nicolas Petrimaux sont indéniables. En plus de dessins et de couleurs magnifiques, on sent une vraie culture graphique et une maitrise totale de la lumière. Bref, c'est superbe.
    Le scénario m'a laissé un peu plus circonspect. On est effectivement dans la lignée d'un Quentin Tarantino chez qui la drôlerie des dialogues et la qualité de la mise en scène ont toujours su masquer la faiblesse des scénarios.

    Lire plus
  • avatar

  • Chloé de BDfugue.com

    Je suis un peu embêtée... car je trouve la BD magnifique : la fabrication est excellente et les dessins sont somptueux. Mais le scénario finalement encore peu développé ne me suffit pas à accrocher.

    Lire plus
  • avatar

  • Benoît Cassel de planetebd.com

    Pour ses amis et collègues de travail, Jacques Ramirez est le spécialiste du service après-vente de la société Robotop, active dans le domaine des robots ménagers et des aspirateurs. Pour la mafia mexicaine, c’est un tueur légendaire.

    Lire plus
  • avatar

  • vedge de BD Sanctuary

    Loufoque et totalement déjanté, ce récit difficilement qualifiable et stockable dans une seule case bouscule les codes narratifs dans une explosion supra-sonique (Ramirez est muet) d'explosions de feu, de mots, de sourires.Si vous n'avez pas, courez l'acheter c'est le must have du moment

    Lire plus
coup de coeur
  • avatar

  • Vincent de BDfugue Annecy

    Quand on m'a dit qu'il fallait trouver ma meilleure BD parue depuis un an, j'ai paniqué ! Mais enfin ! Selon l'humeur du moment, cela peut varier !!
    Quoique... Non, vraiment, après 3 semaines d'intense réflexion c'est désormais une certitude : rien ne m'a donné autant de plaisir qu'Il Faut Flinguer Ramirez ! Pourtant, il y en a eu des bonnes BD !! Mais, Ramirez, c'est un cocktail détonnant d'humour, de polar, de références 80's, de dialogues savoureux, de prouesses graphiques... Et je suis sûr que, malgré 2 lectures assidues, je n'ai toujours pas vu l'entièreté des détails réjouissants dont elle regorge !

    Lire plus
  • avatar

  • Blackiruah de BD Sanctuary

    Arnaques, crimes et botanique, Snatch, Usual Suspect, Pulp fiction... Je suis un grand fan de thriller à intrigues. J'ai toujours été fasciné par ce mélange savant de drames, d'humour et d'action qui fonctionne du tonnerre avec moi. Et pour cause, leurs intrigues sont toujours alambiquées poussant le bouchon (de la nature humaine) toujours un peu plus loin et regorgeant de surprises à gogo. Bref, c'est un genre que j'affectionne particulièrement.Et justement, Glénat nous publie la petite pépite ?oeIl faut flinguer Ramirez? par Nicolas Petrimaux qui se place totalement dans la lignée de ces oeuvres :Jacques Ramirez est un employé modèle dans une société qui fabrique des aspirateurs. Réparateur de génie et homme d'une gentillesse rare, il est même un élément fondamental dans la société même s'il est muet. Mais, tout va partir à vau-l'eau lorsque deux membres d'un cartel l'identifie comme l'un des assassins les plus dangereux du pays ayant trahi leur organisation. Fort évidemment, ils vont tout faire pour en finir avec lui, mais est-il vraiment cet assassin de talent ? Va-t'il réussir à se sortir de ce mauvais pas, lui qui avait (apparemment) fait le choix d'une vie paisible ?Après ce premier volume, il est clair que Nicolas Petrimaux vaut faire trimer son personnage principal à travers diverses situations tarabiscotées qui vont non seulement mettre à mal Ramirez mais aussi tout ce petit monde qui tourne autour de lui. J'ai adoré comment les événements tournent rendant la situation de plus en plus barrée faisant évoluer toute la ribambelle de personnages du récit.Il est agréable de constater que l'auteur ait apporté un soin particulier à son univers où toutes les informations distillées au fur et à mesure, que ça soit dans le récit ou dans les bonus (fausses pubs, articles, etc.), ont une réelle utilité pour comprendre le tout, d'autant plus qu'on nous laisse comprendre que la situation est loin d'être simple à travers les divers flashbacks.Mais, cette oeuvre est aussi une belle réussite visuelle. Nicolas Petrimaux, issue également de CFSL (tout comme les auteurs de Croquemitaines, décidément) nous livre un univers au ton chaud qui reflète bien la chaleur de l'Arizona où si situe le récit. J'ai également apprécié le style particulier de l'auteur qui aime exagérer, parfois, les traits donnant une touche légèrement caricaturale mais cela ne l'empêche pas d'amener un peu de drames à son récit et retranscrire de manière efficace les sentiments à travers le faciès de ses protagonistes. Ajoutez à cela des découpages nerveux et très dynamiques lors des scènes d'action et ça donne un escargot tout chaud ! Du moins, d'excellentes planches !Servi par une édition de très grande qualité, Nicolas Petrimaux livre ici une prestation de très haute facture rendant ce premier volume d'?il faut flinguer Ramirez? savoureux et s'avèrera incontournable pour tout amateur de thriller, même pour un novice de bande dessinée qui pourra y voir ici une magnifique porte d'entrée. Si la suite se confirme, ce titre a de fortes chances de faire un tabac aux Etats Unis !

    Lire plus
  • avatar

  • Guillaume Regourd de Bodoï

    Il faut flinguer Ramirez demeure un pulp séduisant et racé. Graphiquement très soigné tout au long des 144 pages de ce premier tome, avec un style cartoon réaliste léché et un sens du cadrage (ces doubles pages !) et des enchaînements de plans qui attestent d’une maturité ahurissante pour ce qui est, il faut le souligner, un premier album… Les scènes d’action, et il y en a beaucoup, sont d’une précision redoutable. Ça se poursuit et ça défouraille comme dans un bon Tony Scott avec une fougue rare. Comme en plus le final de l’épisode est accrocheur, la suite, prévue pour fin 2019 au mieux, risque de se faire attendre. Il faut flinguer Ramirez, c’est entendu, mais il faudra aussi surveiller Petrimaux de près.

    Lire plus
coup de coeur
  • avatar

  • Céline de BDfugue Besançon

    Mélangez Breaking Bad, Pulp fiction, mixez avec des courses de voitures endiablées, des quiproquos à tout va et vous aurez un aperçu de ce qui vous attend avec le premier opus de Il faut flinguer Ramirez ! Et mention spéciale pour les pubs à pleurer de rire.

    Lire plus
  • avatar

  • BERTHOLD de Sceneario.com

    Une très bonne surprise. Un album que je ne peux que vous recommander.Sortie prévue en mai prochain ! (...)

    Lire plus
  • avatar

  • Lionel

    Incontournable

    Lire plus
  • avatar

  • sergegé

    PLAF! C'est un peu la claque que je me suis prise en suivant les aventures du pauvre Ramirez. Comment peut-on se lever le matin, café, biscottes, lavage de dents et tout à coup être happé dans une aventure dont l'acteur principal subit chaque seconde d'une vie qu'il a du mal à saisir, et ça va vite, ça pète de tous les bords, même pas le temps de comprendre ta situation que tu es déjà parti ailleurs. C'est un grand huit de folie avec des situations tellement banales et ordinaires. Ouf! on en redemande.

    Lire plus
  • avatar

  • Max

    Génial. Ambiance de folie et rythme d'enfer.
    Le dessin et le scenario sont terribles.
    Vivement la suite.

    Lire plus
  • avatar

  • Céline

    Mais miam!!!
    Un univers graphique tellement riche qu'une simple lecture ne suffit pas. Il faut prendre son temps pour décortiquer chaque page qui regorge de références et de drôlerie. Très bien dessiné mais aussi très très bien écrit, l'un ne faisant pas défaut à l'autre.
    Un petit merge entre la fantaisie de Pulp Fiction et l'époque de Dirk Diggler ... vivement le tome 2!

    Lire plus
  • avatar

  • Melkide

    Superbe bd dont le scénario et les plans aspirent le lecteur. Les personnages sont profonds et le tout est traité avec humour.
    Pour ceux qui ont aimé Tony Chu, je recommande

    Lire plus
  • avatar

  • fairouz

    Top ! Grande découverte de cet auteur. Le personnage est très attachant ! J'attends la suite avec impatience.

    Lire plus
  • avatar

  • erwan

    Une des meilleures BD de 2018.
    Beaucoup d humour et des dessins de qualités !!

    Lire plus
  • avatar

  • laurent

    Je possède près de 800 bd et celle la a tout de suite pris une place dans le top 3 de mes préférées.un vrai bijou tant pour l'objet en lui même que pour l'histoire et les dessins qui la composent...vivement la suite

    Lire plus
  • avatar

  • LeBDtarien

    C'est dans une ville de l'état d'Arizona, au milieu des année 80, que se déroule cette histoire. Jacques Ramirez travaille pour Robotop, une entreprise spécialisée dans la fabrication d'aspirateurs.
    Ce brave Ramirez est un employé modèle et bien que muet, il est un réparateur hors pair.
    Mise à part son chef, ses collègues de boulot ne tarissent pas de compliments à son égard, mais malheureusement la vie paisible de ce moustachu aphasique va s'arrêter net.
    C'est une rencontre fortuite avec des membres de la pègre mexicaine qui va tout déclencher. En effet, ils sont persuadés d'avoir reconnu en Ramirez le plus terrible des tueurs à gages.
    Hector le parrain du cartel ne va pas tarder à être prévenu et va envoyer ses hommes les plus aguerris pour le capturer.
    Comme si cela ne suffisait pas, 2 jeunes femmes en cavale vont aussi croiser la vie de ce pauvre Ramirez.
    Autant dire que la suite va être détonante, à la manière d'un chili con carne trop épicé, les rebondissements et les scènes d'action impressionnantes vont être légion !
    Le découpage de l'histoire à la manière d'un film amplifie le ressenti et c'est avec de nombreuses palpitations que j'ai dévoré cet album.
    Le dessinateur et scénariste de l'album est Nicolas Petrimaux, un auteur bourré de talent qui après s’être essayé au développement de jeux vidéos, au court métrage et autres métiers liés au graphisme, a décidé de réaliser son propre album de bande-dessinée et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a bien eu raison.
    L'album est une vraie réussite, la mise en page rompt avec les codes traditionnels et s'autorise une grande liberté dans le cadrage, ce qui donne une énergie particulière à la lecture.
    La façon dont les rebondissements sont amenés est très bien pensée et les différents éléments de l'histoire s’enchaînent comme une partition parfaitement huilée, on pourrait presque se croire dans une salle de cinéma devant un bon film de Tarantino.
    Les années 80 sont clairement mises à l'honneur et l'humour n'est pas en reste, j'ai adoré la R5 jaune de Ramirez et le featuring de Magnum.
    Côté dessin un style semi-réaliste est utilisé avec des traits précis et détaillés, les couleurs sont vives et saturées dans le bons sens.
    Un acte 2 serait prévu avec au menu une chasse à l'homme dans l'Arizona, si les prochains tomes sont du même calibre que le premier, cela deviendra certainement une série culte.
    A lire de toute urgence !
    (Tout mes avis sur : https://www.lebdtarien.com/)

    Lire plus
  • avatar

  • Cédric

    En tout premier lieu, je pense que c'est un roman graphique avec un découpage en chapitre.
    L'originalité de cet album ce sont ces fausses pubs qui se trouvent à la fin de chaque chapitres.

    Après une lecture approfondie, j'ai trouvé l'histoire excellente où Nicolas Petrimaux nous entraîne dans un film digne de QuantinTarantino.

    On retrouve tous les ingrédients d'un bon thriller, action, amour, sexe, drogue, bagarre, meurtre et du suspense, avec une histoire principale qui croise une histoire secondaire et quelques sauts qui nous plonge dans le passé. Bref ! Un très bon scénario.

    Au niveau du dessin Nicolas nous montre tout son talent avec de magnifiques planches et un découpage digne d'un bon comics.
    De plus les couleurs correspondent parfaitement à l'ambiance générale de la BD.

    En résumé :
    C'est une belle réussite d'une conception originale qui va parfaitement à l'histoire, un très bon album qui m'a fait beaucoup pensé à un comics, normal tout ce passe là-bas, aux U.S.A, avec une suite qui promet.
    J'aurais aimé voir une version en noir & blanc afin d'admirer le superbe travail de Nicolas et en même temps faire une comparaison entre les deux versions (couleur et noir&blanc).
    A collectionner !

    Lire plus

Détail

  • Série : IL FAUT FLINGUER RAMIREZ
  • Tome N° 1
  • Date de parution : 30 Mai 2018
  • Référence : 9782344011881
  • Reliure : Couverture rigide
  • Nombre de pages : 144
  • Poids : 958 g.
  • Dimensions : 32,0 x 20,9 cm
  • Langue : Français
  • Editeur : Glénat
  • Auteurs : 

    Nicolas Petrimaux (Scénario, Dessin, Couleurs)