Barney Stax tome 1

Guillaume Guerse (Dessin, Couleurs) | James (Scénario)

3.2/5
Parution 7 sept. 2022
Pages 56
Format Couverture rigide
Genre Humour BD
Éditeur FLUIDE GLACIAL
Résumé
Barney Stax est-il vraiment le plus mauvais des mauvais détective privé ?! En tout cas, c'est l'archétype du détective old school. Désabusé, fumeur, alcoolique et plutôt désoeuvré. Son activité se résume la plupart du temps à attendre les clients dans son bureau, puis, quand il est chanceux, à attendre dans sa voiture lors de planques. Sa petite routine va être mise à rude épreuve avec l'arrivée de Brenda, jeune cliente qui lui demande d'enquêter sur les agissements suspects de son mari.Dans cette série de strips, Guerse et James détournent avec humour les codes du récit policier et d'espionnage en nous plongeant au coeur d'une enquête digne des meilleures séries B.

Détails

Avis et notes

3,20 5 notes
5 étoiles 0%
4 étoiles 20%
3 étoiles 80%
2 étoiles 0%
1 étoile 0%
Noirdésir
Noirdésir Publié le
3/5
Je ne sais pas si les auteurs envisagent une suite (c’est possible), mais l’histoire de James se conclut en un tome en tout cas. Le dessin de Guerse n’est pas « joli », mais il est très bien adapté à ce genre de projet, il convient bien à l’humour bébête de James.
Je ne sais pas si les auteurs envisagent une suite (c’est possible), mais l’histoire de James se conclut en un tome en tout cas. Le dessin de Guerse n’est pas « joli », mais il est très bien adapté à ce genre de projet, il convient bie…
Jean
Jean Publié le Achat vérifié
4/5
Du délire à l'état pur : une belle dame nymphomane engage un détective privé miteux pour enquêter sur son mari parce qu'il ne la trompe pas (alors qu'elle saute sur tout ce qui bouge, le dit détective y compris pour lui faire accepter l'affaire). Le mari serait plombier, mais ce n'est qu'une couverture. Une bonne déconnade entre espions russes et américains vient se mélanger à l’enquête de ce pauvre tocard de détective qui n'en peut mais.
Du délire à l'état pur : une belle dame nymphomane engage un détective privé miteux pour enquêter sur son mari parce qu'il ne la trompe pas (alors qu'elle saute sur tout ce qui bouge, le dit détective y compris pour lui faire accepter …
Léo
Léo Publié le Achat vérifié
3/5
James continue d'explorer la littérature dessinée et son langage avec cette fois la forme originel du comic streap , des bandes de 3 cases humoristiques qui forment un tout, une histoire, rythmées, qui va à l'essentiel.
Guerse aux pinceaux, dans un style graphique plus proche de Pan t'es mort que d'Amour, sexe et bigorneaux s'amuse visiblement à l'illustrer.
L'histoire est vaudevillienne avec un détective privé, des espions, une jolie blonde et des cocus, forcément.
Cela fait un bon album, avec des petits gags et des gros qui s'enchaînent jusqu'à la dernière bande, une chute surprenante, mais si j'ai souris plus d'une fois, éclaté de rire une ou deux fois, je ne me suis pas marrer à chaque bande. Je reste donc un sur ma faim. Une lecture néanmoins très agréable.
James continue d'explorer la littérature dessinée et son langage avec cette fois la forme originel du comic streap , des bandes de 3 cases humoristiques qui forment un tout, une histoire, rythmées, qui va à l'essentiel.
Guerse aux pin…