À quoi correspondent les états indiqués ?

Collection ou Occasion ?

Collection : votre album présente des caractéristiques de rareté.

Exemple : il s'agit d'une édition originale (EO) ou première édition, d'un album dédicacé ou signé, d'un tirage spécial (tirage de luxe, tirage de tête, tirage limité, etc.), très ancien ou toute autre caractéristique qui rend votre exemplaire unique.

 

Occasion : ne présente pas de caractéristiques de rareté.

 

Les États

Parmi ces deux catégories, il existe 4 états différents :

 

Comme neuf : c’est l’état à la sortie de chez le libraire.

- pas de trace de frottement ou de marque sur les plats et les bords,
- pas de coin tapé ou usé,
- pas de coiffe enfoncée,
- intérieur parfait, pas de pli, pas de nom, pas de tampon.

Les albums récents, c’est-à-dire de 20 ans et moins, en particulier les albums des éditions Delcourt et Soleil ou les albums de séries à gros tirage tel que XIII, Thorgal ou Largo Winch, doivent tous être dans cet état là pour justifier leur vente à la cote.

 

Très bon : c’est l’état de lecture et de manipulation par une personne soigneuse. Quelques défauts très légers peuvent-être acceptés :

- les plats peuvent être légèrement matifiés,
- un coin peut être légèrement tapé,
- des points blancs peuvent être visibles sur certains coins,
- une des coiffes peut être légèrement enfoncée,
- intérieur parfait, pas de nom, pas de tampon.

 

Bon état : c’est par définition l’état de base d’un album de plus de 25 ans bien conservé :

- les plats sont souvent matifiés,
- il peut y avoir des rayures sur les plats,
- dans le cas d’un broché, les plats peuvent présenter des pliures légères,
- un ou plusieurs coins peuvent être légèrement tapés,
- les coins peuvent être légèrement usés,
- les coiffes peuvent être légèrement enfoncées,
- les pages peuvent être légèrement jaunies,
- les cahiers sont solidaires de la reliure,
- aucune page ne doit se détacher

ATTENTION : La multiplication de tous ces défauts sur même album peut le faire passer de Bon état à Moyen.

 

Moyen : c’est la multiplication des défauts du Bon état qui provoque l’état moyen.

- Dans le cas des brochés, on peut constater un léger décollement du cahier.
- Dans le cas des reliés, un ou plusieurs cahiers peuvent présenter un relâchement.

 

À propos de l'état neuf : vous ne pouvez prétendre à l'état neuf que si vous êtes détaillant et que vous vendez des ouvrages de première main.

Si vous vendez un livre neuf, vous devez vous conformer à la loi sur le prix unique et par conséquent vendre l'ouvrage au prix fixé par l'éditeur.

 

Comment savoir si mon album est « de collection » ?

Il existe différents types d’albums qui s’adressent à des collectionneurs.

Les Éditions Originales (EO)

Le premier type est l’édition originale (EO), appelée aussi première édition. Elle correspond au premier tirage d’un album. Dans certains albums il est clairement indiqué dans les premières pages « Première édition » mais il arrive parfois d’avoir besoin d’un œil un peu plus aguerri pour le deviner. Voici les informations qu’il vous faut relever : le dépôt légal et la date d’impression. Le dépôt légal peut être inscrit en toutes lettres ou être sous un format de date « DL/XXXX/XX/XX » et correspond à la date d’impression en cas d’édition originale.

 

Les Éditions spéciales

Le second type est le tirage spécial. Il correspond aux tirages de tête (TT), tirages de luxe (TL) ou encore tirages hors commerce (HC) réservés à une sélection d’auteurs, éditeurs et libraires. Ces albums sont facilement reconnaissables par leur format et sont souvent numérotés et/ou signés.

Enfin, un album peut être classé comme de collection s’il est dédicacé (par l’auteur, le dessinateur, etc.).

 

Comment fixer le prix de vente ?

Le prix de vente est déterminé en fonction de plusieurs critères : ses caractéristiques de rareté, sa disponibilité auprès de l’éditeur et surtout l’état.

 

Le prix de référence d’un ouvrage est celui du meilleur état disponible.

 

Le prix marché est le meilleur indicateur en termes de cotation puisqu’une cote reflète par définition le cours actuel du prix d’un ouvrage. Ce prix marché est influencé par la disponibilité de l’ouvrage : si celui-ci n’est plus commercialisé par l’éditeur, s’il est recherché et peu disponible alors les prix des quelques références en vente seront très élevés. Au contraire, s’il est peu recherché et proposés par de nombreux vendeurs la cote sera faible. C’est pourquoi le prix marché n’est pas fixe et peut varier au cours du temps.

 

Le prix doit être adapté en fonction de l’état de l’album et une décote est appliquée en fonction de la baisse de la qualité de l’état. Il est conseillé de définir ce positionnement de prix en fonction du rapport prix/état établi par le marché afin définir un prix juste et cohérent.

 

Que mettre en commentaire ?

Le commentaire vendeur est un texte court qui accompagne votre annonce.

Facultatif, nous vous encourageons vivement à le renseigner.

 

L'espace commentaire sert à justifier son prix.

 

Mettez en avant ce qui le rend spécial : EO, numéroté (quel numéro ?), signé, HC (Hors commerce)...

Si il présente des défauts, utilisez l’espace de commentaire dans votre annonce pour les décrire précisément.

Plus d’un acheteur sur 2 les consulte et ces défauts ne seront pas un frein à votre vente, au contraire le client est rassuré de savoir exactement ce qu’il achète.