Prison

Sylvain Dorange (Dessin, Couleurs) | Anne Royant (Scénario) | Fabrice Rinaudo (Scénario)

3.75/5
Parution 12 oct. 2022
Pages 80
Genre BD Documentaire
Éditeur LA BOITE A BULLES
Résumé
Bienvenue en prison. Ici, le sable du temps s'écoule plus lentement qu'à l'extérieur. Les grains doivent être plus gros. Guy partage sa cellule avec Vic, un héroïnomane, et Hassane, un SDF cambrioleur de bas étage à la santé précaire. Cela fait quelques jours que ce dernier se tord de douleurs dans son lit. Malgré ses demandes de soins répétées, l'administration pénitentiaire fait preuve d'une indifférence coupable. Malheureusement, la situation d'Hassane n'est pas une exception. Derrière les portes d'acier vit aussi Toufik, un détenu psychotique oppressé par cet environnement pathogène, et Audrey, une surveillante tombée tristement amoureuse d'un détenu. Les quatre contes cruels de Prison dressent le portrait d'un écosystème opaque et inhumain, où privation de liberté rime avec violence, privation de soin, de silence, de vie sexuelle et d'amour. Avec, au final, un constat sans appel : la détention ne réinsère pas. Elle sanctionne, elle brime, elle humilie, elle favorise le suicide et la récidive. La prison, cette Ogresse, ne protège personne. Elle les déshumanise. Postface de la Ligue des droits de l'Homme.

Détails

Avis et notes

3,75 4 notes
5 étoiles 0%
4 étoiles 75%
3 étoiles 25%
2 étoiles 0%
1 étoile 0%
Yoann Debiais
Yoann Debiais Publié le
3/5
Prison : Un ouvrage coup de poing, révoltant, où l’inhumanité est la norme, j’en ressors marqué. Le but : faire changer les choses… Un grand merci aux auteurs. D’utilité publique !
Benoît Cassel
Benoît Cassel Publié le
4/5
Quatre histoires fictives mais réalistes retracent le parcours carcéral et surtout douloureux d'autant de condamnés. Une peinture de la façon dont sont traités nos prisonniers, qui éclaire une véritable zone d'ombre de notre démocratie.
Quatre histoires fictives mais réalistes retracent le parcours carcéral et surtout douloureux d'autant de condamnés. Une peinture de la façon dont sont traités nos prisonniers, qui éclaire une véritable zone d'ombre de notre démocratie…
Blue boy
Blue boy Publié le
4/5
Au fond, la situation décrite ici ne fait que confirmer l’absence générale de vision du pouvoir politique vis-à-vis des services publics, au même titre que la Santé, l’Education et tout ce qui devrait concourir à améliorer la vie de nos concitoyens. « Prison », préfacé par Rosanna Lendom, avocate attachée à la défense des droits humains et membre de la Ligue des Droits de l’Homme, qui signe également la postface, est un ouvrage salutaire pour lequel on se doit de féliciter Fabrice Rinaudo, écrivain amateur de polar dont c’est ici la première incursion en bande dessinée, ainsi que ses co-auteurs au dessin.
Au fond, la situation décrite ici ne fait que confirmer l’absence générale de vision du pouvoir politique vis-à-vis des services publics, au même titre que la Santé, l’Education et tout ce qui devrait concourir à améliorer la vie de no…

Dans le même genre

Après le 13 novembre
Davy Mourier / Sophie Parra ...
4 avis
Toute la socio en BD tome 4
Claire Fumat / Vincent Brascaglia
Amours en cendres
Anne Billows
1 avis