Le grand vide

Léa Murawiec (Scénario, Dessin)

4.63/5
BDFugue loves
Parution 20 août 2021
Pages 204
Format Couverture souple
Genre BD Indépendante
Éditeur 2024
Résumé
" Mais... Manel Naher, c'est moi ! " Qui est donc cette autre Manel Naher, qui fait la Une des journaux ? Elle fait de l'ombre à Manel Naher, la vraie Manel Naher, l'héroïne de cette histoire ! Elle ne se rend pas compte qu'elle la met en danger, la vraie Manel Naher, en ayant tout ce succès ? Vous comprenez, si tout le monde se met à penser à cette Manel Naher qui devient célèbre, au lieu de penser à Manel Naher, qui passe ses journées au fond d'une petite librairie... Eh bien : on risque de l'oublier, notre Manel. Et dans ce monde, si l'on ne pense plus à vous, alors vous mourrez, tout simplement. Penser à quelqu'un, c'est lui donner de la Présence. L'horizon, ici, est barré par les milliers de noms qui s'affichent de toutes parts, et les mendiants ne quémandent qu'une seconde d'attention... Survivre pour certains, devenir Immortel pour d'autres : c'est la Présence qui fait tourner cette ville tentaculaire. Manel, elle, tournerait volontiers le dos à tout ça ; mais là-bas, au delà des grattes-ciel, il n'y a que le Grand Vide, d'où personne n'est jamais revenu... Léa Murawiec met ici son dessin virtuose au service d'un récit riche et lumineux, au rythme bouillonnant. Son talent et sa maîtrise illuminent ce premier livre enthousiasmant, et on se laisse avec bonheur emporter dans ce Grand Vide !

Détails

Avis et notes

4,63 8 notes
5 étoiles 75%
4 étoiles 13%
3 étoiles 13%
2 étoiles 0%
1 étoile 0%
Grison
Grison Publié le
5/5 BDFugue loves
S'il y a une BD à retenir de 2021, c'est bien Le Grand Vide.
Avec son esthétique graphique magnifique et vertigineuse, son pitch d'une pertinence redoutable, Léa Murawiec nous entraîne dans un univers complètement dystopique pop où seule compte la visibilité.

Nous suivons donc le quotidien très banal de Manel Naher, une héroïne aussi cool qu'invisible : et ce n'est pas un moindre soucis puisque sa santé s'en trouve directement menacée.

Un ouvrage aussi pertinent que fascinant !
S'il y a une BD à retenir de 2021, c'est bien Le Grand Vide.
Avec son esthétique graphique magnifique et vertigineuse, son pitch d'une pertinence redoutable, Léa Murawiec nous entraîne dans un univers complètement dystopique pop où se…
doumé
doumé Publié le
3/5
Une société dont la valeur la plus importante n'est pas l'argent mais la célébrité, le scénario exploite avec beaucoup d'intelligence ce monde parallèle. Un concept qui met en lumière les excès d'un monde où l'image devient un facteur vital et il ne s'agit pas uniquement de réussite sociale mais de…
Une société dont la valeur la plus importante n'est pas l'argent mais la célébrité, le scénario exploite avec beaucoup d'intelligence ce monde parallèle. Un concept qui met en lumière les excès d'un monde où l'image devient un facteur …
Yoshi
Yoshi Publié le
5/5
Très bonne BD, le dessin met en valeur chaque moment important de l'histoire. Il est principalement rectiligne mais s'adapte et n'est jamais réalisé de la même façon d'une case à une autre.
L'histoire quand à elle, est finement travaillée, avec des hauts, des bas, des personnages qui évoluent, des évènements inattendus mais, personnellement, je suis légèrement frustré de la fin ouverte qui clos cette belle BD. J'aurais bien mis 4,5 mais on ne va pas chipoter pour ce détail. Je recommande fortement :)

Très bonne BD, le dessin met en valeur chaque moment important de l'histoire. Il est principalement rectiligne mais s'adapte et n'est jamais réalisé de la même façon d'une case à une autre.
L'histoire quand à elle, est finement travai…

Dans le même genre

Schappi
Anna Haifisch
1 avis
Mauk
Louise Aleksiejew
1 avis
Revanche
Alex Baladi
3 avis
Les nouveaux ordres
Aurelie William Levaux
Revue Mon Lapin Quotidien tome 18
Revue Mon Lapin Quotidien
La capacité de survie
Kim Sung-Hee
2 avis