La dernière rose de l'été

4,7
6
6 avis
Auteurs : 

Lucas Harari

Date de parution : 26 Août 2020

Genre : BD Polar
Voir plus
Ajouter à mes envies

BDfugue

Retrait en librairie

Vendez le votre

6 avis

4,7

4,7
4,7
basé sur 6 notes
  • avatar

  • La Rédaction de BD CAF'MAG

    Léo est écrivain. En attendant de pouvoir gagner sa vie avec ses romans, il travaille dans une laverie du 18e à Paris. Un soir, peu avant la fermeture, son cousin Sylvain, qu’il n’avait pas vu depuis longtemps, débarque dans la laverie. Sylvain a un beau costume, une voiture de sport, et tout semble rouler pour lui. Rapidement,il propose à Léo d’occuper la maison de vacances au bord de la mer, qu’il possède avec sa femme, car suite à une dispute, le couple ne passera pas l’été ensemble. De plus, Sylvain avoue qu’il a décidé de partir en croisière avec sa maîtresse… Lorsque Léo arrive sur les lieux, il remarque immédiatement la maison voisine, architecture contemporaine, accès privé à la plage. Les grandes baies vitrées lui donnent l’occasion d’apercevoir que les relations entre les deux occupants des lieux, un homme d’âge mûr et une jeune fille de 18 ans, semblent houleuses. Dans le même temps, la police recherche les responsables de disparitions de jeunes filles dans la région. Un matin, Léo reçoit la visite de l’inspecteur chargéde l’enquête… Tous les ingrédients d’un film Hitchockien sont dans cet album haletant de la première à la dernière page.

    Lire plus
coup de coeur
  • avatar

  • Dominique de BDfugue Grenoble

    après le remarquable album L'Aimant, Lucas Harari nous livre un récit oscillant entre romance d'été et polar noir intimiste. J'aime son style épuré, subtile, le mystère qu'il laisse planer sur ses personnages à la fois forts et fragiles. Quant à ses couleurs, elles sont aussi extraordinaires que celles de Raoul Dufy ! Un nouveau coup de maître.

    Lire plus
  • avatar

  • Gaëlle de BDfugue Annecy

    J'aime follement les BD qui me donnent l'impression d'assister à un film. Qui plus est s'il est sombre et mystérieux. En ce sens, cette Dernière rose de l'été fait carton plein. Je rajoute à cela la confection de l'objet qui confine au superbe et l'illustration de Lucas Harari qui me fait écarquiller grand les yeux à chaque case.
    Seul bémol : je me suis emmêlée les pinceaux sur la fin de l'histoire qui m'a partiellement échappé. Toutefois j'ai été tellement happée par tout le reste que mon côté détective privé n'est pas si frustré au final et que ça me donnera une super occasion de le relire.

    Lire plus
  • avatar

  • Vincent de BDfugue Annecy

    Un ouvrage que l'on aime avant même de l'avoir ouvert tant l'objet-livre est magnifique !
    Lucas Harari, révélé par le très remarqué et remarquable L'Aimant revient avec un polar fascinant à plusieurs niveaux de lectures.

    Lire plus
  • avatar

  • Benjamin Roure de Bodoï

    La Dernière Rose de l’été demeure un bel objet, une lecture plutôt agréable sous un design soigné. Mais son classicisme et son absence de prise de risque sont si flagrants – et un peu surprenants de la part d’un auteur de 30 ans – qu’ils engendrent une frustration à la hauteur de la promesse.

    Lire plus
coup de coeur
  • avatar

  • Sandra de BDfugue Nice

    C'est un vrai coup de cœur de cette rentrée. J'ai littéralement été happé par l'atmosphère de ce récit, qui dégage dès les premières planches une vraie ambiance. Le dessin est élégant, les couleurs éclatantes. Bref on en prends plein la vue.
    Cerise sur le gâteau, une fin ouverte laissant place à tous les possibles. Bravo maestro !

    Lire plus

Détail

  • Album : LA DERNIÈRE ROSE DE L'ÉTÉ
  • Date de parution : 26 Août 2020
  • Type de récit : Histoire complète
  • Référence : 9782377314768
  • Reliure : Couverture rigide
  • Nombre de pages : 192
  • Poids : 1444 g.
  • Dimensions : 33,2 x 25,0 cm
  • Langue : Français
  • Editeur : Sarbacane
  • Collection : BD
  • Auteurs : 

    Lucas Harari

  • Genres, thèmes et selections :
  • BD Polar
  • L'aimant

    Lucas Harari