Florange - une lutte d'aujourd'hui

Tristan Thil (Scénario) | Zoé Thouron (Dessin)

4/5
Parution 9 oct. 2014
Pages 188
Genre Roman graphique
Éditeur DARGAUD
Résumé
Lorraine, 2012. Dans ces vallées industrielles qu'on appelait « le Texas français » pendant les Trente Glorieuses claque l'annonce de la fermeture des deux derniers hauts-fourneaux du site ArcelorMittal de Florange. Dans une région qui en a compté plus d'une centaine, ils représentent les derniers remparts avant la mort de la sidérurgie lorraine. Au-delà des conséquences économiques, ce déclin industriel engendre une tragédie humaine racontée par Tristan Thil et dessinée par Zoé Thouron.

Détails

Avis et notes

4,00 1 note
5 étoiles 0%
4 étoiles 100%
3 étoiles 0%
2 étoiles 0%
1 étoile 0%
ginevra
ginevra Publié le
4/5
Ayant travaillé dans la sidérurgie dont 3 ans à Florange, je craignais que cet album ne soit très vindicatif. J'ai eu une bonne surprise car il relate de façon neutre la lutte qu'il y a eu pour tenter de défendre les hauts-fourneaux d'Hayange. Je dis bien Hayange et pas Florange car, comme c'est expliqué dans le livre, la situation était des plus compliquée : Hauts-fourneaux à Hayange, cokerie à Florange ainsi que l'agglomération (je vous renvoie au livre pour la compréhension des termes), aciérie et laminoir à chaud à Sérémange et laminoirs à froid à Florange ou Ebange… Pas facile de s'y retrouver pour des officiels peu informés des évolutions historiques des sociétés sidérurgiques.L'album ne cache pas l'usure progressive du personnel qui a connu tellement de plans sociaux qu'il y a une grande résignation face aux évènements. Il ne présente pas de "gentils" ouvriers face à de "méchants" patrons car les syndicalistes sont conscients des réalités économiques et des difficultés qu'ils affronteront dans leur combat. Il se moque plus ou moins férocement de tous les politiques passés sur le terrain pour affirmer qu'ils défendront jusqu'au bout les ouvriers… Mensonges plus ou moins assumés car ils savent bien dès le départ (enfin j'espère que des assistants leur ont préparé de bons dossiers) que ce qu'ils promettent est impossible.Un album qui relate une lutte perdue d'avance mais menée quand même avec beaucoup de courage et d'opiniâtreté par quelques-uns qui méritent notre admiration. Un témoignage pour le futur qui complètera les 3 lignes consacrées à ce sujet dans les futurs livres d'histoire ou d'économie.
Ayant travaillé dans la sidérurgie dont 3 ans à Florange, je craignais que cet album ne soit très vindicatif. J'ai eu une bonne surprise car il relate de façon neutre la lutte qu'il y a eu pour tenter de défendre les hauts-fourneaux d'…