Bem tome 1

Mosae Nohara (Scénario, Dessin)

2.33/5
Parution 9 févr. 2022
Format Couverture souple
Genre Seinen | Jeune homme
Éditeur PANINI
Résumé
La ville portuaire de Libra-city est séparée en deux zones : la zone upper qui accueille les populations aisées, et la zone outside où vivent les pauvres. Les habitants d'upper se tiennent éloignés de l'outside ignorant tout de ce qu'il s'y passe. Libra-city est entre les mains d'une organisation criminelle appelée l'Assemblée invisible qui créé des « hommes-fantômes », des humains améliorés comme les héros de ce manga : Bem, Bela et Belo. Ces trois personnages principaux, contrairement aux autres fantômes et monstres qui pullulent dans la ville, oeuvrent pour le bien en combattant leurs semblables. Panini Manga présente le remake du chef-d'oeuvre BEM, l'homme fantôme, une oeuvre controversée, mettant en scène la cruauté de l'homme à travers l'histoire de trois fantômes. Mosae Nohara signe ici la troisième et plus récente adaptation en manga de l'anime sorti au Japon en 1968, adapté en 2006 puis en 2019. Ses dessins irréprochables respectent le design assez ancien de l'oeuvre originale.

Détails

Avis et notes

2,33 3 notes
5 étoiles 0%
4 étoiles 0%
3 étoiles 67%
2 étoiles 0%
1 étoile 33%
juju
juju Publié le
3/5
Au final, BEM, m'a attiré par son pitch relativement intéressant mais ce premier tome trop introductif à mon goût avec des personnages qui manquent de charismes ne m'a pas séduit plus que ça. J'espère que les deux prochains tomes sauront me redonner le plaisir que j'ai eu en lisant le premier chapitre.
Au final, BEM, m'a attiré par son pitch relativement intéressant mais ce premier tome trop introductif à mon goût avec des personnages qui manquent de charismes ne m'a pas séduit plus que ça. J'espère que les deux prochains tomes sauro…
Benjamin Roure
Benjamin Roure Publié le
1/5
les séquences s’enchaînent laborieusement, appuyées sur des personnages transparents, des dialogues creux et un contexte général sans intérêt (une sorte de Gotham City sans super-justicier, à part la triplette archétypale, composée du boss ténébreux et dépressif, de la gothique évanescente et du geek renfrogné). Les scènes d’action sont quant à elles bancales voire illisibles, le trait approximatif n’étant pas aidé par un découpage au petit bonheur la chance…
les séquences s’enchaînent laborieusement, appuyées sur des personnages transparents, des dialogues creux et un contexte général sans intérêt (une sorte de Gotham City sans super-justicier, à part la triplette archétypale, composée du …
Nickad
Nickad Publié le
3/5
La série est finie en 3 tomes, espérons que la suite s’améliore.

Dans la même serie

BEM tome 2
Range Murata / Mosae Nohara
1 avis
BEM tome 3
Mosae Nohara