L'Apocalypse selon Magda

Carole Maurel (Dessin, Couleurs) | Chloé Vollmer-Lo (Scénario)

4.63/5
BDFugue loves
Parution 27 janv. 2016
Pages 192
Genre BD Science-Fiction
Éditeur DELCOURT
Résumé
L'apocalypse annoncée il y a un an n'aura finalement pas lieu ! Tandis que l'humanité tout entière célèbre la nouvelle, Magda, 14 ans, est dévastée. Pourquoi ? Pour le comprendre, il faut revenir en arrière, à ce jour où Magda décide qu'elle mourra sans regrets. D'amours maladroites en paradis artificiels, sous le compte à rebours des saisons, la jeune fille se découvre à elle-même, dans un monde d'adultes dépassés par les événements.

Détails

Avis et notes

4,63 8 notes
5 étoiles 63%
4 étoiles 38%
3 étoiles 0%
2 étoiles 0%
1 étoile 0%
JULIEN
JULIEN Publié le Achat vérifié
5/5
J'ai cru dans un premier abord que cette bd était plutôt destiné à un public féminin, mais les avis positifs et le prix reçu a titillé ma curiosité.
J'ai lu d'une traite, avec passion, cette bd passionnante, remplie de passions. Le denier printemps est ... apocalyptique et la fin bouleversante. Cette bd a réussi à m'émouvoir.
J'ai cru dans un premier abord que cette bd était plutôt destiné à un public féminin, mais les avis positifs et le prix reçu a titillé ma curiosité.
J'ai lu d'une traite, avec passion, cette bd passionnante, remplie de passions. Le d…
Benjamin Roure
Benjamin Roure Publié le
4/5
Rythmé et solidement découpé, le récit de la photographe Chloé Vollmer-Lo – dont c’est le premier livre – se veut tour à tour solaire et glauque, dans un touchant tourbillon d’émotions, même s’il n’est pas toujours totalement maîtrisé. Mais en même temps, il est représentatif de cette période de la vie, où tout se bouscule et où les sentiments sont des wagons de montagne russe.
Rythmé et solidement découpé, le récit de la photographe Chloé Vollmer-Lo – dont c’est le premier livre – se veut tour à tour solaire et glauque, dans un touchant tourbillon d’émotions, même s’il n’est pas toujours totalement maîtrisé.…
Lauriane
Lauriane Publié le
4/5
Un thème riche qu'exploite judicieusement Chloé Vollmer-Lo et que les dessins semi-réalistes de Carole Maurel servent admirablement. 200 pages très vite avalées.

Dans le même genre