Tolkien - éclairer les ténèbres

3,2
6
6 avis
Auteurs : 

Willy Duraffourg (Scénario) / 

Giancarlo Caracuzzo (Dessin)

Date de parution : 30 Octobre 2019

Genre : BD Historique
Voir plus
Ajouter à mes envies

BDfugue

Retrait en librairie

Vendez le votre

6 avis

3,2

3,2
3,2
basé sur 6 notes
  • avatar

  • Patrick de BDfugue Besançon

    Un one-shot sur ce qu'était la vie de cet immense écrivain avant et pendant la première guerre mondiale. Période qui le marqua dans ses écrits.

    Lire plus
  • avatar

  • Benoît Cassel de planetebd.com

    Tolkien est à la frontière de son existence et rêve d'écrire tout ce qu'il a en tête, alors que la guerre fait rage. Une biographie d'une précision et d'une exhaustivité rares en bande dessinée.

    Lire plus
  • avatar

  • Christophe de LA BANDE DU 9

    Cette biographie de J.R.R. Tolkien a choisi de se concentrer sur ses années d’études et de guerre. C’est durant ce laps de temps que se forgeront son caractère, ses goûts, ses amitiés qui conduiront bien des années plus tard à la rédaction du Hobbit, puis du Seigneur des Anneaux.

    Lire plus
  • avatar

  • A. Perroud de BDGest

    Intéressant, voire passionnant pour les amateurs d’héroÏque-fantasy, Tolkien - Éclairer les ténèbres est une lecture forte. Dommage que les dessins peinent à mettre en relief toutes les épreuves traversées par ce génial créateur et ses contemporains.

    Lire plus
  • avatar

  • Laurent

    On connaissait de lui davantage les œuvres que l’homme. Cette bande dessinée retrace le parcours d’un écrivain fascinant, professeur émérite à Oxford, mais aussi durablement traumatisé par sa participation au premier conflit mondial. Et l’on devine que la guerre de 14-18 et ses horreurs sanglantes constituent sans aucun doute le moteur de sa saga mythique à la tonalité si sombre, « Le Seigneur des anneaux ».

    Tous ceux qui ont apprécié cette œuvre monumentale auront forcément envie de se procurer ce biopic en BD. On apprend pas mal de choses sur l’homme, et les auteurs semblent avoir repris scrupuleusement les éléments et les temps forts de sa vie. Les afficionados de l’écrivain lui en seront certainement reconnaissants, mais une question subsiste à la lecture du récit : quelle est la part « artistique » au sens créatif du terme ?

    Il faut bien l’avouer, l’objet comporte les qualités et les défauts de l’ouvrage de commande. Ce n’est pas désagréable, loin de là. Les auteurs n’ont pas oublié les petits clins d’œil discrets à son œuvre emblématique, à commencer par la campagne anglaise de son enfance qui en aura inspiré le cadre et agréablement reproduite par Giancarlo Caracuzzo. Rien ne manque, pas même les extraits de poèmes de l’auteur disséminés ça et là au fil des pages. Et on comprend les traumatismes endurés par Tolkien, ceux de la Première guerre mondiale, au cours de laquelle il aura perdu ses amis les plus chers, qui avaient enflammé les soirées de son club littéraire et poétique. Le scénariste Willy Duraffourg a fourni sans conteste un travail rigoureux, avec une pointe de romance plus que dispensable mais qui parvient à compenser la linéarité de la narration.

    « Tolkien – Eclairer les ténèbres » ne parvient donc pas à s’extraire de la masse du genre biographique en vogue dans le neuvième art. En optant pour un académisme bon teint, ce sage hommage échoue à marquer les esprits, tant par la narration que par le dessin, au demeurant de qualité mais qui ne révèle pas chez son auteur un style véritablement propre.

    Lire plus
  • avatar

  • Laurent

    Tous ceux qui auront apprécié « Le Seigneur des anneaux » auront forcément envie de se procurer ce biopic en BD. On apprend pas mal de choses sur l’homme, et les auteurs semblent avoir repris scrupuleusement les éléments et les temps forts de sa vie. Les afficionados de l’écrivain lui en seront certainement reconnaissants, mais une question subsiste à la lecture du récit : quelle est la part « artistique » au sens créatif du terme ?

    Il faut bien l’avouer, l’objet comporte les qualités et les défauts de l’ouvrage de commande. Ce n’est pas désagréable, loin de là. Les auteurs n’ont pas oublié les petits clins d’œil discrets à son œuvre emblématique, à commencer par la campagne anglaise de son enfance qui en aura inspiré le cadre et agréablement reproduite par Giancarlo Caracuzzo. Rien ne manque, pas même les extraits de poèmes de l’auteur disséminés ça et là au fil des pages. Et on comprend les traumatismes endurés par Tolkien, ceux de la Première guerre mondiale, au cours de laquelle il aura perdu ses amis les plus chers, qui avaient enflammé les soirées de son club littéraire et poétique. Le scénariste Will Duraffourg a fourni sans conteste un travail rigoureux, avec une pointe de romance plus que dispensable mais qui parvient à compenser la linéarité de la narration.

    « Tolkien – Eclairer les ténèbres » ne parvient donc pas à s’extraire de la masse du genre biographique en vogue dans le neuvième art. En optant pour un académisme bon teint, ce sage hommage échoue à marquer les esprits, tant par la narration que par le dessin, au demeurant de qualité mais qui ne révèle pas chez son auteur un style véritablement propre.

    Lire plus

Détail

  • Album : TOLKIEN - ÉCLAIRER LES TÉNÈBRES
  • Date de parution : 30 Octobre 2019
  • Type de récit : Histoire complète
  • Référence : 9782302078888
  • Reliure : Couverture rigide
  • Nombre de pages : 78
  • Poids : 600 g.
  • Dimensions : 30,0 x 22,8 cm
  • Langue : Français
  • Editeur : Soleil
  • Auteurs : 

    Willy Duraffourg (Scénario) / 

    Giancarlo Caracuzzo (Dessin)

  • Macao tome 2

    Willy Duraffourg / 

    Federico Nardo

    ...
  • Macao tome 1La cité du dragon

    Willy Duraffourg / 

    Philippe Thirault

    ...