The autumnlands tome 1

Auteurs : 

Kurt Busiek (Scénario) / 

Ben Dewey (Dessin, Couverture) / 

Julien Di Giacomo (Traduction) / 

tous

Date de parution : 05 Mai 2016

Genre : Fantastique
Voir plus
4,0
6
6 avis

Vendu par BDfugue.com (neuf)

Expédiée sous 6 jours ! (hors w-e) [?]
Ajouter à mes envies
Vous l'avez ? Vendez le vôtre !

Liens associés

Tous les lundis, recevez la WCN : les dernières infos de la planète comics, les parutions qu'il ne fallait pas rater et celles qu'il ne faudra pas manquer !

6 avis

4,0

4,0
4,0
basé sur 6 notes
    • avatar

    • Patrick de BD fugue Besançon

      Voici du sang neuf pour cette nouvelle saga. Un univers peuplé d'animaux anthropomorphes pour la plupart magiciens et qui voient la magie se tarir au point de disparaître un jour. Ce qui aurait des conséquences catastrophiques. Il leur faut un guerrier qui la ramènera... Le concept est intéressant et le traitement original, on se laisse facilement emporter par l'histoire.

      Lire plus
    • avatar

    • M. Moubariki de BDGest

      De griffes et de crocs parvient à introduire un monde étendu et foisonnant, décrire les enjeux et créer de l'empathie pour ses personnages en six épisodes. Si cela ne présage pas de la qualité de la suite, cet album représente un très bon départ pour une série dont le potentiel est indéniable.

      Lire plus
    • avatar

    • Mickaël Géreaume de planetebd.com

      Entre Ceux Qui Vivent Au-Dessus et les tribus de plaine, les tensions semblent s’exacerber. La magie garante de la suprématie des élites s’amoindrit, remettant en cause l’équilibre entre dominants et asservis. Un récit épique, sensible et prometteur.

      Lire plus
    • avatar

    • ginevra de BD Sanctuary

      Dans un futur où la magie fait voler de grandes villes au-dessus du sol où vivent les Moindres, peuples semi-barbares. Mais il n'y a plus d'humains sur Terre mais des peuples ayant évolué à partir des animaux de notre époque : chiens, chats, hiboux, phacochères? Mais la magie disparaît et un colloque de mages décide de rappeler du passé le Grand Champion dont personne ne sait la race.La BD animalière est toujours un défi délicat. Ici cela s'applique à un univers de fantasy. Le scénario intrigant de Kurt Busiek est soutenu par les impressionnants dessins de Benjamin Dewey : voir les bisons tout en puissance et en muscles. Il est souvent difficile de rendre expressifs des personnages à têtes animales, mais ici le lecteur perçoit aisément la peur, la joie, l'inquiétude? Kurt Busiek semble réaliser ici une variation de son Redhand qu'il n'avait pas bouclé (j'en ignore la raison) : magie, guerrier du passé, sciences oubliés?J'y retrouve aussi une influence des jeux dans un univers de fantasy plus ou moins anciens comme Magic: the gathering ou warcraft et consorts. Après tout, dans Magic, tous les sorts sont liés à une disponibilité de la magie via les manas fournis par les terrains et ce monde est peuplée de créatures dont certaines sont à demi-animales et à demi-humaines (les minotaures, par exemple).Ces remarques peuvent faire croire que je n'ai pas aimé cet album, mais c'est tout le contraire. Les auteurs se sont sans doute appuyés sur ce qui a nourri leur imaginaire, mais ils ont réussi à en tirer une oeuvre originale et passionnante.À quand la suite?

      Lire plus
    • avatar

    • Biggy de Daily Heros

      Le monde de The Autumnlands est divisé en deux. En haut, les privilégiés, les magiciens, dans leurs cités volantes pleine de luxe et d’opulence. En bas, les autres, les moins cultivés, les pauvres, ceux qui triment pour découvrir la magie mais ne savent pas l’utiliser. Au moment où commence le premier tome, la magie se meurt.  Malgré les palabres, les discussions, les faux-semblants, les envies de ne pas reconnaître le problème, c’est un constat. Et une des rares solutions va être proposée par Gharta de Dhaiir, une laie farfelue et ayant pas mal de soucis avec le protocole. Ce qui fait d’elle un personnage mis un peu à l’écart des autres.

      Lire plus
    • avatar

    • Guillaume Regourd de Bodoï

      Rond et chatoyant, ce premier tome ressemble à un superbe illustré pour enfants, mais ses scènes de violence et ses thèmes adultes le réservent à un public plus âgé. Qui se régalera, pour peu qu’il ne soit pas allergique à la fantasy. Et allez savoir pourquoi, donc, aux prophéties.

      Lire plus

Détail

  • Série : THE AUTUMNLANDS
  • Tome N° 1
  • Date de parution : 05 Mai 2016
  • Référence : 9782365778350
  • Nombre de pages : 208
  • Poids : 803 g.
  • Dimensions : 28,5 x 18,5 cm
  • Langue : Français
  • Editeur : Urban Comics
  • Collection : Urban Indies
  • Auteurs : Kurt Busiek (Scénario) / Ben Dewey (Dessin, Couverture) / Julien Di Giacomo (Traduction) / Jordie Bellaire (Couleurs) / Calixté (Lettrage) / Calix Ltée (Lettrage)
  • The autumnlands tome 2

    Kurt Busiek / 

    Ben Dewey

    ...