Les filles des oiseaux tome 1

4.1
7
7 avis
Auteurs : 

Florence Cestac (Scénario, Dessin, Couleurs)

Date de parution : 09 Septembre 2016

Genre : BD d'Humour
Voir plus
Ajouter à mes envies

BDfugue

Retrait en librairie

Vendez le votre

Liens associés

Tous les vendredi, recevez la lettre heBDo : les dernières infos du 9ème art, les parutions qu'il ne fallait pas rater et celles qu'il ne faudra pas manquer !

7 avis

4.1

4.1
4.1
basé sur 7 notes
  • avatar

  • vincent de BDfugue Annecy

    Avec ce ton qui lui est propre et qui a plus que légitimé son succès, Florence Cestac nous raconte une année en internat fin des 50's.
    En grande partie inspiré de son expérience personnelle, elle nous offre ce récit drôle et sincère, pour toute génération, pour se souvenir et avancer !

    Lire plus
  • avatar

  • Francois de LA BANDE DU 9

    Marie-Colombe et Thérèse ont 13 ans lorsqu’elles se rencontrent à Honfleur au pensionnat des Oiseaux. Malgré leurs origines différentes les deux jeunes filles deviennent inséparables et font les 400 coups dans le vénérable pensionnat.

    Lire plus
  • avatar

  • ginevra de BD Sanctuary

    Ce tome s'arrête à Mai 68 et le lecteur devrait retrouver Marie-Colombe et Thérèse en pleine contestation et lutte pour le droit des femmes dans le 2e tome.

    Lire plus
  • avatar

  • Benoît Cassel de planetebd.com

    Thérèse, 13 ans, arrive en pension chez les sœurs. C’est là qu’elle fait la connaissance de Marie-Colombe, qui va devenir sa meilleure amie. Une immersion rigolote dans un pensionnat de jeunes filles des années 60.

    Lire plus
  • avatar

  • T. Bison de BDGest

    Si les fans de Florence Cestac seront comblés à la lecture de Filles des Oiseaux, il est aussi indiqué pour aborder son œuvre. Le fil, bien déroulé, peut être l’occasion pour les ados d’avoir un aperçu des années pré-1968 et des luttes féministes. La suite de ce diptyque devrait être haute en couleurs !

    Lire plus
  • avatar

  • Marc Lamonzie de Bodoï

    Sous ses habituels traits caricaturaux et ronds, elle croque avec délice Marie-Colombe et Thérèse – doubles de la jeune Florence – dans un délicieux sépia qui sent bon la naphtaline.

    Lire plus
  • avatar

  • MARIE SATOUR - CULTURE CHRONIQUE

    Comme souvent avec Florence Cestac on est plongé dans un univers féminin et féministe. Les deux personnages principaux, Thérèse et Marie Colombe, sont pensionnaires chez les bonnes soeurs. Elles nouent très vite une amitié salvatrice et unique. Tous les sépare: leur milieu, leur éducation, leur façon de s’exprimer et pourtant leur amitié perdurera après le pensionnat. Sur fond de vieille France à papa années 60, misogyne et étriquée ces filles vont découvrir les tampons, les Beatles et les hippies.

    Aucune nostalgie pour cet France pré 68 mais un regard tendre sur l’amitié et l’adolescence. Cette joie de braver les interdits et l’envie de s’affirmer et d’exister malgré un quotidien rythmé par la vaisselle, la messe et les sermons des bonnes soeurs.
    On peine à se souvenir que c’était il y a un demi siècle, cela parait incroyable, tous ces tabous sur les règles, les relations sexuelles et le corps des femmes. Les femmes qui étaient enfermées et conditionnées dès le plus jeune âge pour être les meilleurs épouses possibles, les femmes au foyer les plus parfaites et les vierges les plus pures pour leur mariage.
    Cet album est bourré d’humour, on s’attache à ces jeunes pousses qui tentent de s’amuser, s’exprimer et vivre malgré les interdits.
    Les anecdotes touchent justes et l’on retrouve un peu de jeunesse auprès des pitreries de ces jeunes filles en fleur, Cestac a elle même séjourné en pension et ses planches témoignent de cette période. Les bandes s’apparentent à des photos sépias un peu ternes, pour l’épanouissement des jeunes filles et mai 68 tout s’illumine et se colore. Comme souvent Cestac dénonce la religion qui emprisonne et nie la féminité et l’épanouissement, Jean Teulé préface l’ouvrage et nous laisse espérer un printemps prochain fleuri et lumineux.

    http://www.culture-chronique.com

    Lire plus

Détail

  • Série : LES FILLES DES OISEAUX
  • Tome N° 1
  • Date de parution : 09 Septembre 2016
  • Référence : 9782205075595
  • Reliure : Couverture rigide
  • Nombre de pages : 60
  • Poids : 623 g.
  • Dimensions : 32,0 x 24,1 cm
  • Langue : Français
  • Editeur : Dargaud
  • Auteurs : 

    Florence Cestac (Scénario, Dessin, Couleurs)