Le vagabond des étoiles tome 1

4,4
11
11 avis
Auteurs : 

Riff Reb's (Scénario, Dessin)

Date de parution : 23 Octobre 2019

Genre : Roman graphique
Voir plus
Ajouter à mes envies

BDfugue

Retrait en librairie

Vendez le votre

11 avis

4,4

4,4
4,4
basé sur 11 notes
    • avatar

    • Thierry de BDfugue Annecy

      Très belle adaptation d'un livre étonnant ! On y fait l'éloge du rêve, la démonstration que l'imagination peut faire tomber tous les murs, ceux d'une prison aussi...

      Lire plus
    • avatar

    • Le Korrigan de Les Sentiers de l'Imaginaire

      le Vagabond des Etoiles est un roman particulièrement marquant qui hantera durablement tous ceux qui l’on lut… Il en va de même de cette libre adaptation signée par ce grand maître du neuvième art qu’est Riff Reb’s et dont chaque nouvel album est, en soit, un événement. Son dessin puissant met en scène avec une redoutable efficacité ce récit surprenant qui est tout à la fois un vigoureux pamphlet contre le sort inhumain réservé aux prisonniers qu’une ode à la liberté et à l’imagination… Tour à tour froidement réaliste et délicieusement fantastique, cet album est un petit bijou dores et déjà incontournable qui prendra le lecteur aux tripes…

      Lire plus
    • avatar

    • M. Moubariki de BDGest

      Terrain de jeu idéal à son trait délié et expressif, Le Vagabond des étoiles offre à Riff Reb's l'occasion d'une adaptation qui s'annonce dantesque. Une première partie toute en puissance et en fluidité qui appelle sa moitié au plus vite, tant cette entrée en matière s'avère réussie.

      Lire plus
  • coup de coeur
    • avatar

    • Marie de BDfugue Toulouse

      Quand le grandiose LONDON rencontre le grandiose REB'S nous avons une grandiose BD sur la survie face à la monstruosité humaine.

      Lire plus
    • avatar

    • Benoît Cassel de planetebd.com

      Darrell Standing croupit en prison et va subir un véritable enfer avant de trouver une nouvelle voie à sa vie. Un brûlot d'une force narrative et visuelle immenses.

      Lire plus
    • avatar

    • Yoann de Comixtrip

      Tout au long de cet album l’auteur nous entraîne dans une narration découpée avec merveille. Il n’hésite pas à s’adresser directement au lecteur pour capter son attention. C’est donc avec ce savant mélange qu’il nous attire dans son monde.

      Lire plus
    • avatar

    • Phibes de Sceneario.com

      Un premier volet fortement prégnant qui donne une envie furieuse de voir la suite…(...)

      Lire plus
    • avatar

    • Laurent de LA BANDE DU 9

      Riff Reb's nous propose une interprétation puissante du roman de Jack London ! On ne sort pas indemne de cette lecture, c'est puissant, et douloureux, mais finalement passionnant. Et on est impatient de connaître la suite et fin de ce récit !

      Lire plus
    • avatar

    • Mathieu Pequignot de Bodoï

      Il faut reconnaître à Riff Rebs qu’il nous facilite la tâche, en livrant un résultat fluide et digeste. Il est fidèle à son travail récent, techniquement, avec un style très personnel – il utilise entre autres une quasi bichromie caractéristique, toute en nuances et onirique – autant que dans son choix d’un récit très dur et sombre. Mais Le Vagabond des Étoiles n’en n’a pas moins les défauts de l’oeuvre de départ. Peut-être qu’une ré-écriture partielle, ou tout simplement, la diminution, voire la suppression de la voix du narrateur auraient insufflé ce qu’il manque à l’album : une mise au goût du jour.

      Lire plus
    • avatar

    • Yves

      Fantastic story that should give some hopes to the thousands and millions of people incarcerated around the planet: why not use Astral travelling to regain some freedom and to understand why someone is rotting in jail? Excellent art work, great story line and deep philosophy make that novel, a winner. I cannot wait to read the second part.

      Lire plus
    • avatar

    • Laurent

      Comme pour la précédente adaptation de London, le premier choc est visuel. La puissance du trait ardent de l’auteur havrais, alliée à un encrage soutenu qui vient creuser les visages, exprime très bien l’âpreté du monde décrit ici. Le côté oppressant de l’univers carcéral où croupit Darell Standing cloue le lecteur sur place et le traverse jusque dans ses veines. La camisole de force de Standing, c’est la nôtre, et on souffre avec lui. Et puis il y a ces voyages cosmiques salutaires, magnifiquement mis en images, qui permettent au prisonnier, par une technique d’autohypnose, d’oublier la douleur et de s’évader vers les mondes de l’esprit et du souvenir, et, dans un deuxième temps, de revivre ses multiples vies antérieures. Mais ces échappées immobiles ne font que renforcer la rage des gardiens, déconcertés par la capacité de résistance de Standing, obligés de resserrer toujours davantage les liens de son habit suppliciant sous le regard narquois de leur souffre-douleur. Une fois de plus, les variations de bichromie au fil des pages fonctionnent parfaitement. C’en est tellement devenu la marque de fabrique de Riff Reb’s qu’une colorisation traditionnelle apparaîtrait presque déplacée.

      Plusieurs choses rendent l’histoire captivante : sous-tendue dès le début du livre par le mystère du meurtre commis par Darrel Standing, victime de ses « colères rouges », elle porte sur la captivité de ce dernier dans des conditions épouvantables, suite à la trahison d’un autre prisonnier prêt à tout pour raccourcir sa peine. Vient ensuite le temps du désespoir et de la mort imminente qui précéderont la découverte providentielle de l’autohypnose, moyen de survie et porte d’entrée vers ses pérégrinations mentales et l’exploration de ses vies antérieures. Autant d’éléments qui suffisent à tenir le lecteur en haleine. Et le talent de conteur de Riff Reb’s de faire le reste pour ce qui se révèle être une ode formidable à l’imagination.

      Paradoxalement, Jack London était athée et ne croyait donc pas à la vie après la mort, ce qui peut surprendre. En revanche, l’auteur américain combattait l’injustice et, ayant connu lui-même la brutalité dans les prisons pour « délit de vagabondage », réussit avec à ce roman à faire interdire la camisole pour les prisonniers de droits communs aux Etats-Unis.

      Grâce à toutes les qualités énoncées plus haut, ce premier volet du « Vagabond des étoiles », dont on a évidemment la plus grande hâte de connaître la suite, s’impose incontestablement comme l’un des must de l’année.

      Lire plus

Détail

  • Série : LE VAGABOND DES ÉTOILES
  • Tome N° 1
  • Date de parution : 23 Octobre 2019
  • Référence : 9782302077812
  • Reliure : Couverture rigide
  • Nombre de pages : 106
  • Poids : 720 g.
  • Dimensions : 28,4 x 20,4 cm
  • Langue : Français
  • Editeur : Soleil
  • Collection : Noctambule
  • Auteurs : 

    Riff Reb's (Scénario, Dessin)