Nos librairies sont ouvertes ; elles font de la vente à emporter et certaines expédient.
La vente en ligne fonctionne normalement. En savoir plus

Le boiseleur tome 1 - Les mains d'Illian

4,4
11
10 avis
Auteurs : 

Hubert (Scénario) / 

Gaëlle Hersent (Dessin)

Date de parution : 16 Octobre 2019

Genre : Roman graphique
Voir plus
Ajouter à mes envies

BDfugue

Retrait en librairie

Vendez le votre

10 avis

4,4

4,4
4,4
basé sur 11 notes
  • coup de coeur
    • avatar

    • Gaëlle de BDfugue Annecy

      Attention tant de beauté et d'intelligence réunies dans un même album, ça va faire mal !
      Merveilleuse association d'Hubert toujours aussi inspiré au scénario et de Gaëlle Hersent dont le talent explose dans cet album incroyable, le Boiseleur, narre le quotidien d'un jeune homme exploité par son patron qui lui fait sculpter des cages à oiseaux sans lui donner un sou.
      Mais son don est aussi un peu une malédiction...
      Franchement sublime et brillant à tous les niveaux, je ne peux que vous encourager à vous faufiler dans les cases de ce chef-d’œuvre.

      Lire plus
  • coup de coeur
    • avatar

    • Vincent de BDfugue Annecy

      C'est une petite merveille !
      Un conte qui démarre tout en douceur et se termine somptueusement !!
      Il est marqué "tome 1" mais se suffit déjà à lui-même. Par contre cela veut dire que l'on aura le bonheur de pouvoir retrouver ce boiseleur dans une future histoire. Ce qui rajoute une bonne nouvelle au bonheur de cette délicieuse lecture !

      Lire plus
    • avatar

    • L. Moeneclaey de BDGest

      Réflexion intelligente sur le matérialisme et les phénomènes de mode éphémère, Le boiseleur se révèle une très belle surprise parmi les nombreuses sorties de ce début d'automne.

      Lire plus
    • avatar

    • Benjamin Roure de Bodoï

      Le tout sous la forme d’un conte, souvent narré par de longs récitatifs auxquels répondent des grandes images de Gaëlle Hersent (Sauvage), puis dans des pages de BD plus classiques. La langue est belle, l’ambiance aussi, mais quelque chose se révèle bancal au fil des pages. Le récit manque de densité, n’a pas assez de personnages secondaires pour redonner du rythme.

      Lire plus
    • avatar

    • Cedric de LA BANDE DU 9

      Hubert et Gaelle Hersent réalisent une magnifique ode à la nature autant qu’une critique du consumérisme actuel. Un album à lire et à conserver !

      Lire plus
    • avatar

    • Benoît Cassel de planetebd.com

      Un jeune apprenti sculpteur crée de superbes oiseaux en bois qui vont bouleverser sa vie. Une jolie fable racontée avec simplicité et profondeur par Hubert, et la très talentueuse Gaëlle Hersent.

      Lire plus
    • avatar

    • La Rédaction de BD CAF'MAG

      Hubert signe le premier tome d’une série entre le conte et la chronique sociétale, le tout servi par le trait délicat de Gaëlle Hersent.

      Lire plus
    • avatar

    • Phibes de Sceneario.com

      Une œuvre généreuse, à la profondeur saisissante, portée par un apprenti sculpteur qui donne envie de le retrouver au plus tôt. Un plaisir de lecture à renouveler !(...)

      Lire plus
    • avatar

    • bd.otaku de Les Sentiers de l'Imaginaire

      Hersent et Hubert nous livre avec le premier tome du « Boiseleur » un très bel album à mi-chemin entre livre de contes (avec de grandes illustrations parfois en pleine page et de longs encarts de textes) et bande dessinée. Il possède le charme suranné des livres d’images d’antan avec ses personnages archétypaux et ses couleurs passées mais il est également doté d’une modernité -et même d’une causticité- de propos qui échappera aux jeunes lecteurs mais pas à leurs parents ! Il propose en effet une réflexion sur les travers de notre société tout en rendant un véritable hommage aux artistes ! Un livre à plusieurs niveaux de lecture donc qui devrait faire le bonheur des petits et des grands et mériterait de devenir un classique !

      Lire plus
    • avatar

    • Laurent

      Le joli néologisme du titre reflète à merveille ce conte où il est question d’oiseaux sculptés dans le bois. On connaissait le talent de conteur de Hubert, scénariste prolifique dont on ne citera que la fabuleuse saga gothique des « Ogres-Dieux ». Son talent, il le met cette fois au service de Gaëlle Hersant, dessinatrice remarquée en 2015 pour sa biographie sur Marie-Angélique Leblanc, « Sauvage ».

      « Le Boiseleur » possède tous les attraits des contes de notre enfance, ne serait-ce que parce qu’il emprunte à la magie de « Pinocchio », Illian évoquant de loin le personnage de Geppetto. Le livre bénéficie par ailleurs d’une narration simple avec des thématiques très contemporaines. Sans vouloir interpréter à outrance les propos de l’auteur, le jeune ouvrier Illian ne symbolise-t-il pas d’une certaine manière tous les enfants des pays pauvres exploités pour la fabrication des jouets à destination des Occidentaux ? Le même Illian qui ose faire la cour à la fille de son patron, n’enfreint-il pas les règles implicites voulues par les classes dirigeantes, consistant à maintenir les couches populaires dans leurs conditions misérables, à les empêcher de s’élever au dessus du plafond de verre séparant les dominants des dominés ?… Le don du jeune garçon pour sculpter les oiseaux est à ce titre on ne peut plus symbolique…

      Cette thématique sociale vieille comme le monde se double d’une autre, plus sociétale, qui aurait à voir avec nos comportements consuméristes aux effets pervers. Ici, c’est le don extraordinaire d’Illian qui, à cause du panurgisme des habitants de Sobibor, va devenir une malédiction, entraînant la disparition des vrais oiseaux de l’île, et avec eux leurs chants…

      Le bel univers graphique de Gaëlle Hersent est loin d’être étranger au charme très particulier de ce récit. Comme si les oiseaux l’avaient inspirée, son trait semble se déployer à la manière du long plumage de ces merveilleuses créatures, pour la plupart exotiques, si bien qu’on aurait presque la sensation de les entendre agiter leurs ailes ou jaser leurs trilles harmonieuses. Des chants d’oiseaux qui persistent dans votre tête et vos oreilles longtemps après avoir refermé le livre… Il y a décidément de la magie dans ce « Boiseleur »…

      Non dénué d’un certain humour, le premier tome de ce dyptique se referme sur une note inattendue pleine de poésie, suggérant d’autres belles séquences à venir. Publiée dans la collection « Métamorphose », l’ouvrage bénéficie, faut-il le préciser, d’une magnifique présentation.

      Lire plus

Détail

  • Série : LE BOISELEUR
  • Tome N° 1
  • Album : LES MAINS D'ILLIAN
  • Date de parution : 16 Octobre 2019
  • Type de récit : Histoire complète
  • Référence : 9782302077782
  • Reliure : Couverture rigide
  • Nombre de pages : 96
  • Poids : 856 g.
  • Dimensions : 32,4 x 24,3 cm
  • Langue : Français
  • Editeur : Soleil
  • Collection : Métamorphose
  • Auteurs : 

    Hubert (Scénario) / 

    Gaëlle Hersent (Dessin)