Gulliveriana

Milo Manara (Scénario, Dessin, Couleurs)

4.5/5
Parution 16 mars 2022
Pages 68
Format Couverture rigide
Genre BD Charme
Éditeur HUMANOIDES ASSOCIES
Résumé
Gulliveriana ouvre sans y prendre garde la porte de mondes fantastiques, peuplés de lutins monarchistes, de géants badins, d'étalons libidineux ou de nymphomanes frustrées. Une aventure très librement inspirée des Voyages de Gulliver de Swift, voluptueusement revisités par un maître incontesté de la bande dessinée érotique.

Détails

Avis et notes

4,50 2 notes
5 étoiles 50%
4 étoiles 50%
3 étoiles 0%
2 étoiles 0%
1 étoile 0%
Bastien
Bastien Publié le
4/5
Les femmes dessinées par Manara sont belles, et dans ce conte l'héroïne est mise dans des situations de taille ! C'est assurément fétichiste, avec toujours une possibilité de lire au second degré en appréciant les perspectives. Une bonne idée, un ton désinvolte, un voyage agréable.
Les femmes dessinées par Manara sont belles, et dans ce conte l'héroïne est mise dans des situations de taille ! C'est assurément fétichiste, avec toujours une possibilité de lire au second degré en appréciant les perspectives. Une bon…
Léo
Léo Publié le
5/5
Manara le maître incontesté de l'érotisme en BD a (encore !) eu une idée délicieusement perverse : Et si Gulliver, des voyages de Gulliver du roman de Jonathan Swift, était une (très jolie) fille et qu'elle s'appelait Gulliveriana ? Immédiatement Manara revisite l'œuvre du romancier mettant son héroïne dans des situations bien plus érotiques que celles vécues par Gulliver !
Une œuvre pleine d'humour, aux dessins magnifiques à ne mettre que sous des yeux avertis, devenu immédiatement cul-te qui ravira les amateurs et fera rougir les autres.
Du Grand Manara.
Manara le maître incontesté de l'érotisme en BD a (encore !) eu une idée délicieusement perverse : Et si Gulliver, des voyages de Gulliver du roman de Jonathan Swift, était une (très jolie) fille et qu'elle s'appelait Gulliveriana ? Im…

Du même auteur