Cité irréelle

3,8
5
5 avis
Auteurs : 

D.J. Bryant (Scénario, Dessin)

Date de parution : 11 Septembre 2019

Genre : BD Indépendante
Voir plus
Ajouter à mes envies

BDfugue

Retrait en librairie

Vendez le votre

Liens associés

Tous les vendredi, recevez la lettre heBDo : les dernières infos du 9ème art, les parutions qu'il ne fallait pas rater et celles qu'il ne faudra pas manquer !

5 avis

3,8

3,8
3,8
basé sur 5 notes
  • avatar

  • M. Ellis de Bodoï

    Au-delà des références, le prodige américain D.J. Bryant ouvre des failles, casse notre univers linéaire, crée une atmosphère fascinante et flippante, vertigineuse par sa créativité sans limite mais toujours lisible. Compositions circulaires, découpages « cassés » d’une minutie folle viennent au plus près traduire le tourment de personnages paumés. Comme au bord de l’abîme, on est prêt à dégringoler mais le réel finit toujours pas vous rattraper pour vous faire douter de tout. La BD aussi comme l’espace du fantasme. On y parle amour, sexe et sentiments pour un mélange hypnotique. Osez vous perdre dans ces gouffres, l’expérience est à ce prix.

    Lire plus
  • avatar

  • Yoann de Comixtrip

    D.J. Bryant s’amuse avec le lecteur, il prend un malin plaisir à le heurter à le faire réfléchir et à le balader dans le temps de ces histoires irréelles. Les dessins sont magnifiques. Quatre histoires sur 5 sont en noir et blanc avec un graphisme impeccable où il joue sur les profondeurs de ses noirs et les regards troublants de ses personnages. Si vous aimez être bousculé, relire plusieurs fois une histoire pour vraiment la comprendre et que les scènes réservées aux adultes ne vous gênent pas alors cette lecture est pour vous.

    Lire plus
  • avatar

  • Laure de BDfugue Grenoble

    Un dessin et des personnages fascinants pour ces 5 histoires étranges et sexy où le réel et l'irréel se mélangent pour mieux nous perdre et nous surprendre. Un auteur à suivre déjà comparé à Daniel Clowes et qui puise son inspiration chez Steve Ditko et David Lynch.

    Lire plus
  • avatar

  • T. Cauvin de BDGest

    Avec Cité irréelle, DJ Bryant fait une entrée remarquée dans le monde de la bande dessinée. Ce premier essai manque de constance et certaines parties sont franchement inabouties. Mais il y a des belles promesses et il faudra garder un œil sur son auteur, qui pourrait surprendre à l'avenir.

    Lire plus
  • avatar

  • Laurent

    Pénétrer au cœur de cette « Cité irréelle » est un voyage perturbant. Sous une apparence familière, cette ville, double d’un New York issu d’une réalité parallèle, nous montre une galerie de personnages en train de se débattre dans des relations amoureuses tortueuses, où les jeux de miroir jettent des reflets inquiétants sur les vies les plus ordinaires.

    De ces courtes histoires où la trivialité du quotidien s’affronte à un onirisme sombre, l’une se détache en particulier et laisse le lecteur sonné : « Evelyn Dalton-Hoyt », le portrait d’un couple où adultère, sexe, folie et cruauté se livrent à une sarabande saisissante, battant en brèche toute velléité d’adopter une grille de lecture unique. Les autres récits nous jouent également de drôles de tour, comme pour nous faire perdre nos repères les plus rassurants, à travers des labyrinthes mentaux parfois abscons mais toujours fascinants. Des labyrinthes lynchiens où surgissent de nulle part des visages grimaçants pour s’évanouir l’instant d’après.

    D. J. Bryant, auteur américain encore inconnu en France et repéré par les éditions Tanibis, s’inscrit dans cette veine pseudo-réaliste où l’étrange aime à s’immiscer, qu’on pourrait nommer l’école Burns-Clowes, avec des personnages figés dans un quotidien terne et désabusé mais toujours en quête d’un ailleurs indicible. Bryant possède de la finesse dans son trait, avec une belle maîtrise du noir et blanc, à l’instar du maître précité, Charles Burns. Un auteur à retenir, incontestablement.

    Lire plus

Détail

  • Album : CITÉ IRRÉELLE
  • Date de parution : 11 Septembre 2019
  • Référence : 9782848410524
  • Nombre de pages : 104
  • Poids : 930 g.
  • Dimensions : 24,0 x 31,0 cm
  • Langue : Français
  • Editeur : Tanibis
  • Auteurs : 

    D.J. Bryant (Scénario, Dessin)