caricature Bernard Pivot

Le questionnaire de Bernard Pivot


De 1991 à 2001, Bernard Pivot présente Bouillon de Culture sur France 2.

À chaque invité, il administre un questionnaire de 10 questions inspiré du questionnaire de Marcel Proust dont l’objet est de révéler la personnalité du répondant.

En savoir plus

 

Pour BDfugue.com, les auteurs de bandes dessinées répondent à ce questionnaire auquel nous avons ajouté une onzième question !

 

 

Thomas Cadène Toute la bibliographie de Thomas Cadène

 

Le mot que vous préférez ?

J'en change quotidiennement. Le premier qui me vient c'est "saperlipopette" mais ça pourrait être aussi "cocasse" qui j'aime beaucoup.

 

Le mot que vous détestez ?

Je ne sais pas, je ne déteste pas les mots, je suis parfois irrité par leur usage abusif ou dérangé quand à force de les répéter j'ai l'impression qu'ils ne signifient plus rien, quand ils sont démonétisés.

 

Votre drogue favorite ?

Avant c'était le café, maintenant ce sont les amandes, ou le thé ou la vache qui rit (mais je suis en sevrage, souhaitez moi bonne chance).

 

Le son, le bruit que vous aimez ?

La mer ou l'orage ou les deux mais pas si j'ai le second en étant sur la première.

 

Le son, le bruit que vous détestez ?

Je ne peux pas en choisir un parmi la cohorte des horribles. Je ne sais pas choisir. Il y a cependant un silence, une sensation que je hais tellement que sa seule évocation me donne des frissons, c'est le stylo bille qui ne marche pas et qui tente d'écrire. Ça me rend fou.

 

Votre juron, gros mot ou blasphème favori ?

J'ai eu une grande période "pute borgne", c'est passé maintenant, en vieillissant je retrouve du charme au classique "merde".

 

Homme ou femme pour illustrer un nouveau billet de banque ?

Déjà j'ai du mal avec l'idée d'être valorisé par la représentation sur de l'argent. Cette réserve étant émise et en y pensant de manière bordélique, il faudrait y mettre Gainsbourg qui le brulait ou Sagan à qui il brulait les doigts ou 50 cents ou Liliane Bettancourt qui en a tant. Bref, ce n'est pas si mal qu'on ait arrêté d'y mettre des gens qui sont mieux dans nos bibliothèques, dans nos musées ou dans nos têtes que froissés dans nos poches.

 

Le métier que vous n'auriez pas aimé faire ?

Je suis allergique à toute tache trop strictement administrative, ce qui me condamne à ne pas aimer de nombreuses professions dont je peux avoir un grand besoin par ailleurs.

 

La plante, l'arbre ou l'animal dans lequel vous aimeriez être réincarné ?

J'adore les marronniers mais il n'y en a pas en montagne, j'aime moins son cousin le châtaignier, moins majestueux, il n'est beau qu'en groupe et mon ego le supporterait mal, j'aime les cèdres aussi ou les oliviers... Mais bon, tout ça n'est pas très mobile... Je veux bien être un ours pour vivre à la montagne et tester la puissance.

 

Si Dieu existe, qu'aimeriez-vous, après votre mort, l'entendre vous dire ?

Je voudrais qu'il me dise que ce n'est pas fini mais que la suite n'aura rien à voir avec le début.

 

Vos 5 BD préférées ?

C'est impossible, ça change tout le temps, comme les mots, ça dépend de l'humeur du jour, du travail en cours, des dernières relectures.
Le dictateur et le champignon de Franquin est de tous mes tops, je crois.
Akira d'Otomo parce que cette série a beaucoup compté dans ma découverte du médium.
Watchmen de Moore et Gibbons parce que c'est une sorte de monument parfait.
Jolies Ténèbres Vehlmann & Keraskoet parce que c'est la seule BD qui m'ai fait ressentir l'effroi.
Calvin & Hobbes en intégrale parce que c'est une évidence.