La fausse planche de Tintin

Été 1965. Hergé est en vacances et un journaliste d'une publication hélvétique, "l'Illustré", rencontre Jacques Martin (Alix, Lefranc) et Bob de Moor, alors assistants du studio Hergé.

Le journaliste interroge les 2 compères sur le prochain album de Tintin... Mais rien n'est prévu à ce moment... C'est là que les 2 auteurs ont l'idée de créer une fausse planche de Tintin !

fausse planche tintin

Le journaliste, qui n'aura pas rencontré Hergé, la publie avec une fausse interview du Maître composée à partir d'entretiens passées et de sa rencontres avec les 2 farceurs du studio Hergé !

fausse planche tintin

En découvrant la publication, Hergé s'enferme dans son bureau et laisse échapper un "Nom de Dieu !".

Quelques jours plus tard, il demande à Jacques Martin de lui vendre la planche

Jacques Martin rétorque qu'il lui offre s'il promet de ne jamais la détruire !

Hergé veut réflechir.

Quelques semaines plus tard, il réitère son offre d'achat !

Martin lui fait la même réponse.

L'histoire en restera là...

Jusqu'à 2011 où la fameuse planche s'est vendue aux enchères pour 31250 €...

 

Spirou sous l'occupation !

Bruxelles, Septembre 1943.

Le Journal de Spirou est censuré par les allemands jusqu'à la libération en septembre 1944.

Ce n'est qu'en septembre 2013, que les éditions Dupuis nous apprennent que la parution du journal s'était poursuivie sous le manteau sous forme d'illustrations humoristiques censées redonner le moral aux Bruxellois. C'est un descendant du supposé auteur des illustrations, Lee Avransky plus connu sous le pseudonyme de Al, qui aurait confié ces pièces aux éditions Dupuis.

Spirou sous le manteau

Quel événement !!!

Les éditions Dupuis s'empressent de publier ces pièces historiques en un superbe ouvrage, témoignage historique poignant et drôle !

couverture Spirou sous le manteau

Sauf qu'il s'agit d'un canular...

L'auteur Al est en fait Al Séverin, un auteur bourré de talent et né en... 1963 !

 

Qui est Frantico ?

Frantico est un obsédé sexuel célibataire.

Durant l'année 2005, il partage son quotidien sur un blog et obtient rapidement une notoriété dans le microcosme du 9ème art... Sauf que son professionalisme évident ne colle pas avec un auteur que personne ne connaît...

Frantico

Frantico est donc le Romain Gary / Emile Ajar de la BD qui qui se cache derrière Frantico ?

De nombreux noms d'auteurs circulent mais un faisceau de preuves converge vers Lewis Trondheim. Ce dernier dément, puis confirme... Mais un autre vient se proclamer Frantico ! Fred Neidhardt l'affirme sur un plateau de télévision et le bloggeur Boulet vient encore réaffirmer que Fred est bien Frantico...

Finalement, il demeure peu de doutes sur le fait que Lewis Trondheim soit bel est bien le Frantico des débuts... mais les productions plus récentes pourraient être le fait d'autres auteurs (Fred Neidhardt ?)...

Quoiqu'il en soit, Frantico publie ! C'est donc que Frantico existe !

 

La vie intime de Judith Forest

Judith Forest

L'éditeur décrit la démarche de l'auteure, Judith Forest "Guidée par le désir de tout raconter, elle ne fait pas mystère de ses doutes (y compris sur le projet même de ce livre), de ses difficultés, de ses addictions (physiques ou affectives) et de sa vie sexuelle fragmentée." [...] "S’immergeant dans l’écriture de son carnet comme dans une thérapie personnelle, elle déroule petit à petit le fil de son existence de jeune adulte, essayant de se reconstruire une image, de se comprendre elle-même."

Arte Culture consacre un reportage à la jeune femme en décembre 2009

En 2012, l'éditeur de l'album, La cinquième couche, confesse dans un article de La revue des Livres qu'il s'agit d'un canular et explique : "l'idée d'1h25 est née lors d'un retour de festival, en Suisse, où nous avions constaté que les livres dont nous étions les plus fiers étaient ceux qui se vendaient le moins. Mon collègue William s'est alors demandé comment nous pourrions faire pour vendre nos livres (...) J'ai répondu - c'était alors une simple blague - qu'il suffisait de faire une autobiographie de jeune fille largement agrémentée d'anecdotes sur sa vie sexuelle, genre jouissant toujours d'un succès assuré."

Judith Forest n'existe pas... La femme du reportage d'Arte est une actrice et ce sont les 3 éditeurs de la cinquième couche qui ont réalisé l'album.

A ce jour, nous ignorons si l'album s'est mieux vendu que le reste du catalogue de l'éditeur...

 

Pour aller plus loin :

Spirou fait de la résistance : http://blog.lefigaro.fr/bd/2013/09/spirou-fait-de-la-resistance-s.html
Frantico sur Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Frantico
Judith Forest, histoire d'un canular en BD : http://www.libfly.com/h-c-est-l-histoire-d-un-canular-en-bande-dessinee-billet-1694-582.html

Fausse planche de Tintin : Interview de Jacques Martin à propos de la fausse planche et exemplaire de L'illustré de décembre 1965 : http://www.alixintrepide.org/PDF/Lillustre1965.pdf