Astérix tome 36 - Le papyrus de César

Auteurs : 

Jean-Yves Ferri (Scénario) / 

Didier Conrad (Dessin) / 

Frédéric Mébarki (Couleurs) / 

tous

Date de parution : 22 Octobre 2015

Genre : Grands Classiques BD
4,1
12
11 avis
coup de coeur
Vous l'avez ? Vendez le vôtre !
9,95 €
Livraison à partir de 0,10 € - voir conditions
En stock ! (neuf) Expédié sous 24h (hors w-e) [?]

Résumé

11 avis

Moyenne

4,1

4,1
4,1
basé sur 12 notes
    • avatar

    • Niki de BD fugue Toulouse

      Toujours un peu d'appréhension pour ce genre de reprise... C'était sans compter le talent Ferri et Conrad qui m'ont obligé à ne plus lâcher ce Papyrus de César avant la fin ! Un dessin très efficace, de l'aventure, de l'action, de multiples degrés de lecture et de réflexion, le tout gratiné avec beaucoup d'humour, cet Astérix est une réussite !

    • avatar

    • Thomas de BDfugue.com
      coup de coeur

      Voilà peut-être le meilleur album d'Astérix depuis 40 ans... pas moins... Ferri et Conrad ont trouvé les ingrédients de la potion magique et le village d'irréductibles est irrésistible ! Didier Conrad a parfaitement intégré la superbe technique des courbes et des déliés d'Albert Uderzo et réalise un travail absolument bluffant (ce qui n'empêche qu'au détour d'une case ça et là, on retrouve la patte Conrad). Quant à Jean-Yves Ferri au scénario, il réussit à combiner une idée de base géniale - véritable colonne vertébrale de l'histoire - à une multitude de gags, calembours et jeux de mots désopilants... Il ajoute un ultime ingrédient jusqu'alors peu usité dans la saga Gauloise : la mise en abyme.

    • avatar

    • Floris de BDfugue.com

      Maintenant que le passage de témoin a été effectué, j'étais très curieux de lire cette nouvelle aventure de nos amis Gaulois ! Et bien attendez vous à plonger dans une ambiance Goscinny/Uderzo plus vraie que nature. Un album malin et très intelligent que j'ai eu beaucoup de plaisir à lire. On ressent vraiment que Ferri et Conrad étaient beaucoup plus libres sur cet opus que sur le précédent... Le plus bluffant, c'est le dessin. C'est tout bonnement impressionnant. La série est définitivement entre de bonnes mains, par Toutatis !

    • avatar

    • Chloé de BDfugue.com

      Qu'il est bon cet album d'Astérix ! Et quel plaisir de retrouver tous les membres du village au meilleur de leur forme (surtout Panoramix) ! Un très bon Astérix qui rassure pour les albums à venir !

    • avatar

    • Patrick de BD fugue Besançon
      coup de coeur

      Un seul mot suffit pour décrire ce 36ème opus : EXCELLENT !

    • avatar

    • ginevra de BD Sanctuary

      C'est à chaque fois pareil : je me dis que je vais arrêter « Astérix » et je replonge encore.Il fait dire que c'est un vrai plaisir que de retrouver tous nos amis du village gaulois avec, en prime, quelques nouveaux personnages. Le thème de cet album est un chapitre censuré du best-seller de César « Commentaires sur la guerre des Gaules »? bien évidemment, celui que César avait consacré aux irréductibles gaulois !Parmi les personnages nouveaux, il y a un colporteur de nouvelles, l'éditeur de César, le druide gardien des secrets? Un nouveau service de pigeons voyageurs est utilisé avec plus ou moins de bonheur par l'armée romaine.Les dessins de Jean-Yves Ferri sont hallucinants par le respect qu'ils ont des originaux tout en ayant une touche personnelle. Didier Conrad nous gratifie de quelques jeux de mots sympathiques, mais il est difficile de succéder à René Goscinny.Cette fois, c'est décidé? J'arrête !... jusqu'au prochain.

    • avatar

    • Laurence Le Saux de Bodoï

      Servi par un trait vif, plus affirmé que dans le précédent album, l’ensemble est rythmé, mais parfois trop pédagogique — des fois qu’un lecteur un peu lent n’ait pas tout saisi, les personnages appuient la démonstration ici ou là. Surtout, même si l’on sourit une ou deux fois, on referme ce nouvel Astérix en étant quasi certain d’avoir oublié l’intrigue, trop légère, un mois plus tard…

    • avatar

    • Biggy de Daily Héros

      Voilà notre Jules César écrivain ! Et comme tout bon écrivain, il a un éditeur, Promoplus (inspiré par Jacques Séguéla), ce dernier lui conseil de ne pas garder un passage où sont abordés les irréductibles gaulois afin de préserver son image et sa crédibilité. Mais au moment du recopiage du papyrus, un scribe numide (aujourd’hui nègre littéraire, j’en rigole encore) s’empare d’une copie non corrigée et s’enfuit avec afin de le transmettre à Doublepolémix, un colporteur gaulois.

    • avatar

    • Fripes

      Encore une déception. Depuis le disparition de Goscinny, Astérix n’est plus Astérix. La nouvelle équipe Ferri/Conrad tente péniblement de relever le niveau. Si on sent un léger mieux par rapport à l’album précédent (l’équipe s’affranchit probablement de plus en plus d’Uderzo), la magie n’y est plus. Ferri nous avait habitué à mieux et plus caustique dans les pages de Fluide Glacial. Le dessin de Conrad est, par contre, impeccable. Bref, voilà donc une aventure bien « premier degré » avec une licorne aussi improbable qu’inutile. Ne peut-on revenir aux « fondamentaux » qui ont fait le succès du petit gaulois ? Un peu plus de second degré et de mordant ? En attendant un 37ème album que l’on souhaite meilleur, relisez Astérix chez les Breton ou Astérix en Corse.

    • avatar

    • zlika12

      Je ne comprend pas l'engouement pour cet opus, que j'attendais impatiemment. Le scénario est inexistant et n'offre ni aventure ni péripéties dignes de nos héros gaulois. Un bref aller-retour aux carnutes et c'est plié ! Le tout n'étant pas sauvé par les quelques bons mots. Pas de problème pour le dessin mais Idéfix me parait ridiculement petit. Pour se faire du bien, relisons donc un Goth, Helvete, tour de Gaule ou un Cléopatre.

    • avatar

    • South

      Un magnifique second tome de reprise qui, sans renier les ingrédients qui ont fait la force de la série, parvient à se renouveler en abordant nos problématiques contemporaines liées, notamment, au contrôle de l'information et à la protection des données.

      De son côté, Didier Conrad épouse à la perfection le style graphique d'Albert Uderzo et permet une transition en douceur.

Détail

  • Série : ASTÉRIX
  • Tome N° 36
  • Album : LE PAPYRUS DE CÉSAR
  • Editeur : Albert rene
  • Date de parution : 22 Octobre 2015
  • Type de récit : Histoire complète
  • Référence : 9782864972716
  • Nombre de pages : 48
  • Poids : 370 g.
  • Dimensions : 29,4 x 22,8 cm
  • Langue : Français
  • Auteurs :
  • Ferri Jean-Yves / Conrad Didier / Goscinny Rene / Uderzo Albert

série Série Astérix

également de Jean-Yves Ferri (Scénario)

également de Didier Conrad (Dessin)